top

Amblyopie de l'enfant, ou syndrome de l'œil paresseux

2 à 3 % des enfants en France souffrent d’amblyopie. Ce trouble visuel peut facilement passer inaperçu. Il nécessite pourtant une prise en charge médicale précoce sans laquelle il peut déboucher sur une perte irréversible de la vision.

  1. C’est quoi l’amblyopie ?
  2. Les causes de l’amblyopie chez l’enfant 
  3. Comment guérir l’amblyopie des enfants ?
main

Le syndrome de l’œil fainéant chez les enfants

Comment définir l’amblyopie ? Comment la détecter chez les tout-petits ? L’amblyopie des plus jeunes peut-elle être corrigée ? On vous dit tout sur l’amblyopie des enfants, aussi appelée syndrome de l’œil paresseux.

C’est quoi l’amblyopie ?

L’amblyopie résulte d’une adaptation du cerveau, qui reçoit de la part des yeux deux images qui ne peuvent pas se superposer. La vision binoculaire n’est donc pas possible, puisque les signaux envoyés par chaque œil ne peuvent pas se combiner en une seule image. Le cerveau de l’enfant décide donc de favoriser la communication avec un seul des globes oculaires, afin de n’avoir qu’une seule image à traiter. C’est l’œil ayant la vision la plus nette qui est privilégié. Il devient alors l’œil fort. L’autre devient l’œil faible, ou l’œil paresseux.
Petit à petit, par la force de l’habitude, les communications entre le cerveau et l’œil faible vont diminuer, jusqu’à potentiellement disparaître.
Ce trouble s’acquiert et se guérit plus facilement durant l’enfance, du fait de la plasticité cérébrale des enfants, dont le cerveau a une plus grande capacité à s’adapter et à apprendre en modifiant plus facilement ses connexions.

Vision binoculaire : définition

La vision binoculaire est la capacité des deux yeux à travailler ensemble de façon synchronisée et la faculté de percevoir comme image unique l'image rétinienne captée par chacun des deux yeux. 

Est-ce que l’amblyopie est un handicap ?

L’amblyopie est reconnue par la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) comme un handicap, qui se définit par « une baisse plus ou moins marquée de l'acuité visuelle, sans lésion apparente de l'œil, et qui ne peut être suffisamment compensée optiquement ».

Comment voit un œil amblyope ou œil fainéant ?

Un œil est considéré comme amblyope lorsque son acuité visuelle est inférieure d’au moins 2/10 par rapport à l’œil « fort ». La vision d’un œil amblyope évolue avec le temps : il voit d’abord moins bien que l’autre œil puis finit par ne plus voir.

L’amblyopie peut-elle rendre aveugle ?

L’abandon progressif des échanges entre l’œil paresseux et le cerveau conduit à la détérioration des connexions nerveuses, qui deviennent de moins en moins fonctionnelles. Cette rupture de connexion peut déboucher sur une perte complète de la vision de l’œil paresseux, ou cécité, si aucun traitement n’est mis en place.

Les causes de l’amblyopie chez l’enfant

L’amblyopie est la conséquence d’un trouble visuel qui déséquilibre la vision binoculaire. En fonction de ce trouble, elle porte les noms d’amblyopie fonctionnelle ou d’amblyopie organique.

Amblyopie organique ou amblyopie fonctionnelle : les différents types d’amblyopie

Une amblyopie est la conséquence d’un trouble visuel chez l’enfant. Trouble qui peut être de deux sortes :

  • un défaut de réfraction qui diffère d’un œil à l’autre (phénomène appelé « anisométropie »). L’acuité visuelle est fortement asymétrique entre les deux yeux. On parle alors d’amblyopie fonctionnelle. Elle se déclare de 0 à 6 ans.
  • une maladie visuelle perturbant la vision, comme une cataracte ou un ptosis obstruant le champ visuel. Il s’agit alors d’une amblyopie organique. Le strabisme peut aussi conduire à une amblyopie organique. Cette forme d’amblyopie peut se manifester à tout âge.

Certaines amblyopies peuvent être mixtes, c’est-à-dire qu’elles sont liées à la fois à une maladie visuelle et à un trouble de la réfraction.

L’amblyopie est aussi définie en fonction de l’acuité visuelle de l’œil paresseux. Ainsi, on retrouve :

  • une amblyopie légère quand l’œil faible présente une acuité visuelle comprise entre 5 et 6/10 ;
  • une amblyopie moyenne pour une acuité visuelle de l’œil fainéant comprise entre 5 et 2/10 ;
  • une amblyopie est dite profonde quand l’œil paresseux a une acuité visuelle égale ou inférieure à 1/10.

Amblyopie héréditaire

L’hérédité de l’amblyopie a été démontrée dans de nombreux cas. Lorsqu’un parent a lui-même souffert d’amblyopie dans son enfance, ses enfants ont davantage de risque de développer ce trouble. C’est pourquoi il est important d’indiquer aux médecins les antécédents familiaux de l’enfant.                                                                                    

Comment guérir l’amblyopie des enfants ?

L’amblyopie chez l’enfant est un trouble qui se soigne bien à deux conditions :

  • installer un traitement avant les 8 ans de l’enfant
  • scrupuleusement respecter le traitement

Le but du traitement est de rétablir la communication entre l’œil paresseux et le cerveau, afin de rééquilibrer la vision binoculaire.

Les 4 signes qui doivent alerter sur une possible amblyopie infantile

L’enfant n’a pas conscience de son amblyopie. Parfois, il n’est pas encore en âge de parler quand un trouble visuel s’installe, et que son système visuel s’adapte pour le compenser. La vision de l’enfant lui paraît donc normale, d’autant qu’il n’a pas de moyen de comparaison. C’est pourquoi, il est important de surveiller pour lui les symptômes qui peuvent révéler une amblyopie.

  1. Le premier signe est la présence d’un strabisme. Si l’enfant louche, c’est le symptôme d’un trouble visuel à prendre en charge par un professionnel de santé.
  2. L’absence de vision binoculaire perturbe la perception du relief. Un des signes d’une amblyopie chez l’enfant est donc une forme de maladresse chronique. L’enfant tombe souvent, se heurte contre les meubles ou évalue mal les hauteurs par exemple.
  3. L’enfant tourne la tête pour mieux voir, il préfère regarder de près avec un seul œil. C’est la preuve qu’un œil fort et qu’un œil faible existent déjà, avec un déséquilibre prononcé.
  4. Si le tout-petit présente des chalazions à répétition, cela peut être une manifestation de l’amblyopie.

Les différents traitements de l’amblyopie chez l’enfant

Traiter l’amblyopie revient à soigner le trouble visuel à l’origine du déséquilibre visuel et à rétablir les communications nerveuses entre l’œil paresseux et le cerveau. Pour cela, l’un des traitements les plus courants est l’obstruction du champ visuel de l’œil sain pour forcer le cerveau à utiliser les images de l’œil faible. Ainsi, les échanges peuvent reprendre et la structure du système visuel peut se rééquilibrer.
Des séances d’orthoptie viendront compléter ce traitement occlusif afin de rééduquer la synchronisation visuelle.
En parallèle, la prescription d’une correction visuelle ou d’une chirurgie de l’œil (opération de la cataracte ou du strabisme) permet de traiter les causes de l’amblyopie.

L’occlusion de l’œil sain peut se faire grâce à un cache ou à un pansement appliqué sur l’œil fort, ou par l’instillation d'un collyre ophtalmique.

Des jeux vidéo pour soigner les enfants amblyopes ?

Le monde de l’optique et de la santé visuelle est le théâtre d’innovations constantes ! Les recherches avancent vite et permettent aux traitements des troubles visuels infantiles d’être de plus en plus efficaces et novateurs. Ainsi, depuis quelques années, des lunettes pour amblyopie existent (Amblyz), et de nombreuses applications et jeux vidéo voient le jour pour aider les enfants amblyopes à retrouver une vision binoculaire.
Le plus célèbre de ces jeux est Dig Rush. Toutefois, des séances de Tetris ont aussi eu des résultats positifs sur la vision des amblyopes. Des applications comme Duovision sont déjà sur le marché. Et des études prometteuses sur un jeu thérapeutique proche du principe de Tetris avec des lunettes 3D laissent espérer l’arrivée d’un nouveau traitement d’ici 2023.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -