top

L’astigmatisme chez l’enfant

L’astigmatisme est un trouble visuel qui brouille la vision quelle que soit la distance. Il peut toucher tant les adultes que les enfants. Chez ces derniers, l’astigmatisme peut être la source de perturbations du processus d’apprentissage. Comment savoir si son bébé ou son enfant est astigmate ? Comment corriger l’astigmatisme chez les plus jeunes ? On vous dit comment détecter et traiter l’astigmatisme de votre enfant.

  1. Comment voit un enfant astigmate ?
  2.  Comment détecter l’astigmatisme chez l’enfant ?
  3. Guérir l’astigmatisme chez l’enfant
main

Symptômes et traitement de l’astigmatisme chez l’enfant

L’astigmatisme est un défaut de la réfraction fréquent. Il touche environ 15 % de la population. Il est principalement dû à une malformation de la cornée, qui est de forme ovale plutôt que ronde. Parfois, l’astigmatisme peut venir d’un défaut dans la forme du cristallin.
À cause de cette déformation, les rayons lumineux ne parviennent pas normalement jusqu’à la rétine et les images s’en trouvent déformées. Ce défaut visuel est, la plupart du temps, congénital. C’est-à-dire qu’il apparaît in utero et est présent dès la naissance de l’enfant. Pour cette raison, il est potentiellement très difficile à détecter. En effet, ayant toujours eu une vision trouble, un enfant considérera que c’est la norme. Il est donc primordial de faire fréquemment contrôler la vue de votre tout petit, indépendamment de l’apparition de symptômes quelconques.
Les professionnels en santé visuelle peuvent diagnostiquer les défauts visuels affectant les plus jeunes grâce à des tests ou des contrôles visuels qui sont accessibles dès la petite enfance.

Comment voit un enfant astigmate ? 

La vue d’une personne atteinte d’astigmatisme est globalement brouillée. L’astigmate a du mal à distinguer les contours des silhouettes, à dénombrer des formes de bâtons placées les unes à côté des autres. De ce fait, il confond fréquemment des lettres ou des signes qui se ressemblent comme le H et le M, le F et le E… Ces difficultés se manifestent en vision de près comme en vision de loin, ce qui peut être un véritable frein à l’apprentissage de l’enfant, et engendrer de nombreuses perturbations de son quotidien (sport, activité manuelle…).

L'astigmatisme peut-il se combiner à une myopie ou une hypermétropie ?

Si un astigmatisme peut tout à fait exister seul, dans la majorité des cas, il est associé à un autre trouble de la vision. L'existence d'une myopie ou d'une hypermétropie dépend de la forme de l'œil :

  • s'il est trop long, la personne est myope
  • s'il est trop court, la personne est hypermétrope

L'astigmatisme, quant à lui, a pour origine une malformation de la cornée. Malformation qui n'est en rien contradictoire avec un quelconque problème lié à la longueur de l'œil. 

Comment détecter l’astigmatisme chez l’enfant ?

L’acuité visuelle d’un enfant évolue fortement jusqu’à ses 3 ou 4 ans. Il est néanmoins possible que votre tout petit soit porteur d’un trouble de la réfraction tel que l’astigmatisme depuis sa naissance. C’est pourquoi il est important de surveiller et de faire contrôler la vue d’un enfant afin d’apporter les corrections nécessaires le plus tôt possible.
Déceler un astigmatisme chez un enfant qui ne sait pas encore s’exprimer ou qui ne sait pas encore lire peut cependant s’avérer difficile. Voici des signes qui peuvent vous alerter et doivent vous conduire à une consultation chez l’ophtalmologue :

  • Votre enfant cligne beaucoup des yeux, surtout quand il est concentré sur une image ou un objet
  • il fronce les sourcils lorsqu’il cherche à voir ou à choisir quelque chose
  • il a souvent les yeux qui piquent, qui brûlent, il les frotte souvent et ceux-ci sont rouges.
  • il ne supporte pas la luminosité
  • il se plaint de fatigue ou de maux de tête, particulièrement pendant ou après des activités où la vue a été sollicitée (dessin, observation d’images…). Il peut en venir à esquiver ces activités, dont la lecture, pour éviter inconsciemment de solliciter sa vue.

Guérir l’astigmatisme chez l’enfant

Pour éviter un retard de développement, un désintérêt pour le travail scolaire et des troubles de la concentration, il est important de corriger les défauts visuels d’un enfant le plus rapidement possible.

L’évolution de l’astigmatisme de l’enfant : définitif ou provisoire ? 

L’astigmatisme se développe « in utero », c’est-à-dire au moment de la formation de la cornée du fœtus. L’enfant naît donc astigmate. Toutefois, un traumatisme (opération ou choc) peut aussi déformer la cornée et provoquer un astigmatisme. Quoi qu’il en soit, ce trouble visuel n’évolue pas. L’astigmatisme ne s’aggrave pas, mais ne peut pas non plus disparaître spontanément.
S’il n’est pas correctement traité, il peut engendrer des dommages collatéraux : trouble de la coordination des yeux (amblyopie), difficultés scolaires, fatigue visuelle chronique, migraines fréquentes…

L’astigmatisme de l’enfant : des lunettes à vie ?

La prise en charge de l’astigmatisme commence par un suivi régulier de la vue de votre fils ou de votre fille. Une fois le diagnostic posé, il est possible qu’en fonction du ressenti de l’enfant et de l’importance de son trouble visuel, aucune correction ne soit nécessaire ! C’est le cas notamment lorsque le degré d’astigmatisme est compris entre 0 et 0,5 dioptrie.
Toutefois, dans la majorité des cas, une paire de lunettes sera prescrite à l’enfant astigmate. Même si le port de verres de contact peut s’adapter à des enfants plus jeunes, c’est quand arrive l’adolescence que des lentilles de correction peuvent également être sérieusement envisagées. Enfin, la chirurgie réfractive s’adresse prioritairement aux adultes, mais elle peut répondre efficacement au traitement de troubles multiples de forts degrés. C’est au médecin ophtalmologue de proposer les différentes possibilités de correction de l’astigmatisme à l’enfant, en les adaptant à son mode de vie et à son ressenti.

L’orthokératologie pour traiter l’astigmatisme ?

L'orthokératologie, technique qui consite à porter des lentilles rigides de nuit pour modeler l'œil de façon à voir net le lendemain, peut également être une alternative. Toutefois, son efficacité est contestée par certains professionnels de santé dans le cas d'un astigmatisme. Les lentilles rigides ne corrigeraient que peu, et de manière aléatoire, ce trouble de la réfraction. 

Certains ophtalmologues et opticiens sont spécialisés dans la prise en charge des enfants, un atout à ne pas négliger pour faciliter les passages d’examens et la mise en place d’une correction visuelle.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -