top

Qu’est-ce que l’AVC de l’œil ?

Les AVC touchent principalement les personnes de plus 50 ans. On dénombre environ 150.000 cas d’AVC par an en France. L’AVC de l’œil est beaucoup plus rare, même si 1% des personnes atteintes subiront également une autre forme d’AVC dans les mois qui suivent. Les personnes ayant subi un AVC doivent se soumettre à des contrôles réguliers afin d’éviter des récidives. C’est une urgence médicale, puisque les cellules privées d’oxygène et de nutriments sont vouées à mourir, ce qui occasionne des séquelles difficiles à soigner.
On parle d’AVC de l’œil lorsqu’une artère ou une veine du cerveau irriguant l’œil est atteinte. Quels sont les symptômes d’un AVC ophtalmique ? Comment reconnaître un AVC oculaire ? À quoi est-il dû ? Quels sont les traitements d’un AVC de l’œil ? Peut-on devenir aveugle suite à un AVC de l’œil ? On vous dit tout.

  1. Les symptômes de l’AVC de l’œil
  2. Les causes d’un AVC ophtalmique 
  3. Comment soigner un AVC oculaire 
  4. Quels sont les problèmes de vue après un AVC 
main

Un Accident Vasculaire Cérébral de l’œil : c’est quoi ?

Un AVC est un accident vasculaire cérébral, c’est-à-dire qu’un vaisseau sanguin du cerveau est soit obstrué, soit déchiré, ce qui provoque une perturbation du flux sanguin. Les cellules dépendant du vaisseau concerné subissent alors un manque d’oxygénation et d’apports nutritionnels. Un œdème et/ou une hémorragie peuvent apparaître dans la zone atteinte, entraînant des dommages dans les zones voisines.
L’AVC de l’œil débute dans le cerveau, par l’obstruction ou la déchirure d’une veine ou d’une artère permettant à l’œil de fonctionner. Le résultat de cet AVC, improprement appelé AVC de l’œil, est un infarctus de l’œil.

Les symptômes de l’AVC de l’œil

Les principaux symptômes d’un AVC de l’œil sont, sur un seul œil, la perte brutale de la vision et généralement une pupille dilatée qui ne se rétracte pas. En cause, les cellules, muscles et nerfs qui ne sont plus approvisionnés en oxygène ni en nutriments et qui ne fonctionnent donc plus.
L’œil atteint d’infarctus est indolore et rarement rouge. La baisse, voire la perte de la vision, bien que brutale peut revenir à la normale, dans le cadre d’un mini-AVC aussi appelé AIT (accident ischémique transitoire).
Toute suspicion d’AVC doit conduire à une consultation médicale en urgence. Seuls des examens médicaux complets permettront de diagnostiquer un AVC, et de mettre en place le traitement adapté le plus tôt possible afin de limiter les séquelles.

Les causes d’un AVC ophtalmique

Les causes d’un AVC sont soit l’obstruction soit la déchirure d’un vaisseau sanguin cérébral. Pour qu’elles aient des conséquences sur la vision et provoquent un infarctus de l’œil, elles devront toucher les veines ou artères nécessaires au système visuel.
Ainsi, parmi les causes d’un AVC de l’œil, on peut retrouver une thrombose de la veine ou de l’artère rétinienne, aussi appelées occlusion veineuse rétinienne ou occlusion de l’artère centrale de la rétine.
Une atteinte des artères carotides interne ou de l’artère ophtalmique peut aussi provoquer un AVC de l’œil.

Les facteurs favorisant un AVC

L’AVC peut malheureusement toucher toute personne, indépendamment de son âge et de son genre. Toutefois, une prévalence est marquée auprès des femmes de plus de 65 ans. Les risques d’être confronté à un AVC sont multipliés en cas de diabète, de cholestérol, d’hypertension, de tabagisme, d’alcoolisme, de forte sédentarité, d’obésité, de stress ou de dépression.

Comment soigner un AVC oculaire

Les traitements d’un AVC de l’œil commencent par une consultation aux urgences ophtalmologiques. Grâce à des examens médicaux, les causes de l’AVC seront découvertes et le traitement pourra s’orienter soit vers l’élimination du caillot (thrombus) bouchant le vaisseau, soit vers une cautérisation d’un vaisseau déchiré.
Une fois l’origine de l’AVC traitée, une rééducation peut s’avérer utile pour recouvrer en partie l’acuité visuelle, ou la mobilité oculomotrice. Des séances d’ergothérapie, en fonction des séquelles de l’AVC, peuvent s'avérer d'une aide précieuse.

Quels sont les problèmes de vue après un AVC ?

Un AVC provoquant un infarctus de l’œil peut conduire à la cécité irrémédiable d’un œil. Les cellules visuelles ayant manqué trop longuement d’oxygène meurent et ne seront pas remplacées. L’acuité visuelle et le champ visuel sont donc fortement endommagés. C’est pourquoi une prise en charge médicale en urgence est primordiale : en rétablissant la vascularisation, elle épargne des cellules, ce qui permet de limiter les séquelles de l’AVC.

AVC de l’œil et Covid

Depuis quelque temps, des scientifiques et médecins publient des articles sur les effets indésirables qu’ont eus le coronavirus et ses vaccins sur la sphère oculaire. En avril 2022, une équipe de chercheurs du Michigan a fait paraître dans le journal scientifique JAMA Opthalmology une étude prouvant un lien entre la Covid-19 et des occlusions vasculaires rétiniennes. Le SARS-CoV-2 aurait des effets sur les tissus constituant les vaisseaux sanguins, les fragilisant et augmentant les risques d’accident vasculaire.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -