top

L’impact du changement d’heure sur les yeux

Si passer à l’heure d’hiver est synonyme d’une heure de sommeil en plus, on en oublie que la privation d’une heure d’ensoleillement n’est pas compensée. Cet éclairage naturel est pourtant indispensable à de nombreuses fonctions vitales, comme l’endormissement, la fabrication d’hormones, l’utilisation de certaines vitamines…
Et cette lumière passe par les yeux principalement ! Le changement horaire a donc directement une influence sur les yeux et sur tout le reste des fonctions corporelles qui se régulent grâce à l’absorption de lumière naturelle. On vous explique comment.

  1. Les effets du changement d’heure sur le rythme biologique, le sommeil et la psychologie
  2. Gérer le changement d’heure pour en limiter les effets secondaires
  3. L’heure d’été est-elle meilleure que l’heure d’hiver pour la santé ?
  4. À quand le dernier changement d’heure ?
main

Changer d’heure a-t-il des conséquences sur la santé visuelle ?

Que l’on habite une région ensoleillée ou non, le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver avance artificiellement le moment de la tombée de la nuit d’une heure. Ce qui induit une heure de luminosité en moins chaque jour. Mais la lumière du soleil joue un rôle fondamental dans nos cycles biologiques et dans notre maintien en bonne santé. En effet, le rayonnement naturel absorbé par les yeux sert de repère au cerveau qui cale le cycle circadien sur les heures de « jour ».

Les effets du changement d’heure sur le rythme biologique, le sommeil et la psychologie

L’organisme humain a besoin de périodes d’éveil et de périodes de sommeil. Cette alternance s’appelle le cycle circadien et dure 24 heures durant lesquelles vont s’enclencher des périodes de sommeil en fonction de l’éclairage. Les périodes de sommeil permettent au cerveau de stocker des informations, de produire des hormones, de grandir (pour les plus jeunes)…Elles sont donc indispensables à tout humain, mais ne se déclenchent que grâce à la mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, qui est libérée au moment où la luminosité baisse.
Le sommeil et les rêves permettent aussi de réguler l’humeur. Un trouble ou un déficit du sommeil peut conduire à une dépression, mais aussi à des troubles de l’attention ou à une surconsommation de médicaments, d’alcool ou de tabac.

Un effet momentané

Les effets néfastes du changement d’heure sont évidemment ponctuels. Ils ne durent pas sur le long terme. C’est au moment du changement d’heure que le dérèglement physiologique a lieu. Mais l’organisme s’adapte rapidement aux nouvelles conditions qui lui sont imposées et les désagréments ne sont que momentanés.

Pourquoi changer d’heure fatigue ?

Le changement horaire fatigue, car il touche directement aux fonctions du sommeil. Soit en privant l’organisme d’une heure d’ensoleillement, soit en décalant l’heure d’endormissement d’une heure. Limiter l’apport en lumière naturelle avance la production de l’hormone du sommeil. L’envie de dormir se ressent donc dès que la luminosité baisse, alors qu’il reste potentiellement quelques heures d’activité avant le coucher.

Le changement d’heure et le Syndrome de Déficience Numérique

Le Syndrome de Déficience Numérique regroupe l’ensemble des symptômes ressentis suite à l’usage intensif d’écrans en tout genre. Pour soulager nos yeux de cette souffrance, parfois imposée par un emploi, parfois choisie pour des loisirs, il est conseillé de sortir pour profiter du rayonnement naturel. La lumière du soleil offre à nos yeux une pause dans ces activités numériques, et une absorption de « bon rayonnement » qui va réguler nos rythmes biologiques et limiter les effets de la lumière bleue. Perdre une heure de luminosité, c’est donc perdre une heure de potentiel repos visuel.

Gérer le changement d’heure pour en limiter les effets secondaires

Les dates de changement d’heure étant diffusées bien à l’avance, il est préférable de se préparer en douceur à perdre ou à gagner une heure.

  • Ainsi, durant la semaine précédant un changement d’heure, décaler ses heures de coucher, de lever et de repas de 10 minutes par jour permet de ne pas choquer l’organisme en le décalant brutalement d’une heure.
  • L’usage de lampes ou de lunettes d’UV-thérapie peut se révéler un véritable atout pour passer ce cap sans heurter nos rythmes de vie.
  • Une cure de Vitamine D peut se révéler utile pour pallier le manque de luminosité. Cette vitamine est nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme, mais elle a besoin de soleil pour être synthétisée.
  • Les écrans de smartphones et d’ordinateurs sont à éviter les soirs précédant et suivant les changements d’heure. La lumière bleue qu’ils émettent indique à notre cerveau qu’il fait encore jour, ce qui retarde l’endormissement.
  • Il est conseillé de sortir durant l’après-midi pour absorber un maximum de lumière naturelle, bien sûr sans regarder le soleil et en pensant à adopter une paire de soleil adaptée. La luminosité extérieure absorbée par nos yeux va réguler la production d’hormones nécessaires au sommeil par exemple, mais aussi de contrer les effets des écrans utilisés lors de la journée.

L’heure d’été est-elle meilleure que l’heure d’hiver pour la santé ?

Le passage à l’heure d’été n’est pas meilleur pour la santé, puisqu’une heure de sommeil est « perdue » ce qui le dérègle. Des études ont prouvé que dans les semaines suivant le changement d’heure :

  • le taux de crises cardiaques augmente (étude suédoise de 2008 publiée dans le New England Journal of Medecine )
  • la consommation de somnifères, de tranquillisants, de tabac, d’alcool et d’excitants augmente selon les médecins et la Société européenne des rythmes biologiques.

En outre, les médecins préconisent de caler notre horloge le plus en phase possible avec le soleil, de sorte à répondre à nos besoins physiologiques, comme l’éclairage naturel au réveil, ou l’obscurité au moment du coucher. Et c’est l’heure d’hiver qui est la plus proche du rythme du soleil.

À quand le dernier changement d’heure ?

La fin du changement a été votée au Conseil européen en 2019. Son application est retardée depuis, notamment à cause de la crise sanitaire… Mais il se pourrait qu’elle arrive en mars 2022.

Les jours et l’intérêt du changement d’heure

Le changement d’heure semestriel date de 1976. Il devait réduire les dépenses d’énergie lors de la crise pétrolière. C’est sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing qu’ont été instaurés l’avance et le recul d’une heure sur nos montres, une fois en mars/avril et une fois en octobre/novembre. Aujourd’hui, l’économie réalisée est chiffrée à 2,40 € par habitant.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -