top

L’uvéite est une maladie qui atteint l’uvée et peut surgir à tout âge. Découvrez les symptômes de l’uvéite afin de la détecter rapidement et éviter des complications

L’uvéite 

Cette maladie intraoculaire peut toucher tout le monde et être difficile à diagnostiquer comme son origine peut être multiple. Prise en charge à temps, l’uvéite se soigne très bien. Néanmoins certaines lésions peuvent apparaître en cas de complications plus graves.  Qu’est-ce qu’une uvéite ? Comment apparaît-elle ? Comment se traite-t-elle ? Voici des explications sur cette inflammation intraoculaire qui peut toucher tout le monde.

  1. Qu’est-ce-que l’uvéite ?
  2. Comment attraper une uvéite ? 
  3. Quels sont les types d’uvéite ? 
  4. Quels sont les symptômes de l'uvéite ?
  5. Comment traiter l’uvéite ?

 

main

Qu’est-ce-que l’uvéite ?

L’uvéite est une maladie de l’œil qui provoque une inflammation intermédiaire ou totale de l’uvée. Elle peut être très douloureuse selon les cas et toucher un œil ou les deux. 

Que se passe-t-il dans l’œil atteint d’une uvéite ? 

L’uvéite est une inflammation intraoculaire (à l’intérieur de l’œil) qui atteint l’uvée. Selon la forme de l’uvéite, cela entraîne une diminution du champ de vision et peut occasionner des lésions si elle n’est pas diagnostiquée et prise en charge à temps.

Qu’est-ce-que l’uvée ? 

L’uvée se situe au centre de l’œil et se compose de l’iris, de la choroïde et du corps ciliaire.

Qu’est-ce que l’iris ?

Il s’agit de la partie colorée de l’œil qui entoure la pupille. L’iris contrôle la lumière qui pénètre dans l’œil et atteint la rétine.

Qu’est-ce que la choroïde ?

Il s’agit de la membrane qui irrigue la rétine.

Qu’est-ce que le corps ciliaire ?

Il s’agit des muscles de l’œil qui permettent d’avoir une image nette.

Comment attraper une uvéite ?

Il est difficile de déterminer la cause dans la plupart des cas.

L’uvéite est-elle contagieuse ?

L’uvéite n’est pas contagieuse contrairement à la conjonctivite qui est virale.

Quelles sont les causes d’une uvéite ?

Il est fréquent que les uvéites se déclenchent spontanément et qu’aucune cause ne soit retrouvée. On parle d’uvéite idiopathique. Une uvéite peut aussi arriver suite à un choc, ou traumatisme oculaire. Néanmoins, quelques maladies ou déséquilibres de mode de vie peuvent être à l’origine d’une uvéite. Une composante héréditaire a été démontrée.

Uvéite, stress, fatigue et alimentation

Le mode de vie ou des éléments de notre quotidien peuvent provoquer une uvéite. Ainsi, la fatigue et le stress sont des facteurs augmentant les risques d’uvéites. Certains aliments trop salés, les alcools ou la nourriture crue sont aussi des éléments aggravants. Malheureusement certains médicaments sont aussi responsables d’uvéite, notamment les anti-cancéreux.

Uvéite et maladie auto-immune

Si l’uvéite peut survenir suite à une blessure ou à un mode de vie déséquilibré, elle est fréquemment associée à des maladies qui réclament une prise en charge médicale. On retrouve dans les causes de l’uvéite des maladies auto-immunes comme la sarcoïdose, la maladie de Crohn, le lupus, l’arthrite psoriasique, la spondylarthrite ankylosante. Des virus peuvent aussi être à l’origine d’uvéite, notamment ceux de la toxoplasmose ou de l’herpès. Enfin, un lymphome, touchant les tissus, peut être responsable d’une uvéite.

Quels sont les types d’uvéite ?

Quatre types d’uvéite existent :

  • L’uvéite antérieure (ou iritis) 

C’est le cas d’uvéite le plus courant. Ce type d’uvéite est douloureux et atteint l’iris. Elle peut être granulomateuse ou non, ce qui sera diagnostiqué auprès de l’ophtalmologiste.

  • L’uvéite intermédiaire

Ce type d’uvéite n’est pas douloureux. L’uvéite intermédiaire atteint le corps vitré.

  • L’uvéite postérieure (ou choroïdite)

L’uvéite postérieure n’est pas douloureuse. Elle touche la choroïde dans le fond de l’œil.

  • La panuvéite

Ce type de pathologie touche l’ensemble de l’uvée. C’est-à-dire que l’iris, la choroïde et le corps ciliaire sont touchés. La panuvéite englobe l’ensemble des symptômes des 3 uvéites : antérieure, intermédiaire et postérieure.

Quels sont les symptômes de l’uvéite ?

Selon le type d’uvéite, les symptômes peuvent être plus ou moins conséquents. Les principaux symptômes sont les suivants :

  • Baisse de la vision
  • Sensibilité à la lumière (photophobie)
  • Parfois œil rouge, larmoyant et douloureux
  • Parfois des petites taches noires peuvent être perçues, comme « des mouches volantes)
  • Dans les cas avancés, la présence de pus interne à l’iris, hypopion peut être visible.

Comment traiter l’uvéite ?

J’ai une uvéite, quels traitements pour la traiter ? Comment me faire suivre ?

Comment guérir d’une uvéite ?

Le traitement de l’uvéite repose sur deux principes : réduire l’inflammation de l'œil et soigner l’origine de l’uvéite.
L’inflammation oculaire peut se soulager grâce à des gouttes de corticoïdes. En cas d’uvéite chronique, des injections directement dans l’œil peuvent être administrées. Parfois, des immunodépresseurs sont nécessaires.
En cas d’uvéite infectieuse, des antibiotiques ou anti-viraux sont prescrits.
Dans quelques cas, une analyse du corps vitré est indispensable, pour trouver l’origine de l’uvéite et le traitement adapté. Une chirurgie est alors pratiquée pour extraire le corps vitré.

Les traitements naturels de l’uvéite : curcuma, homéopathie et médecine chinoise

De nombreuses méthodes pour soulager l’uvéite ou améliorer le confort oculaire existent. Et rien n’empêche de les essayer pour rester acteur de son bien-être… à condition d’en parler à son médecin traitant et de ne pas négliger la prise en charge médicale indispensable.
Le premier remède naturel contre l’uvéite est la consommation de curcuma et de sélénium. Les analyses sanguines des personnes atteintes d’uvéite ont démontré une carence en sélénium. Le curcuma est réputé pour ses propriétés anti-inflammatoires.
La médecine chinoise porte un intérêt particulier aux maladies oculaires, car elles révéleraient des troubles hépatiques. Accompagné d’un spécialiste, un drainage du foie serait alors une méthode pour limiter les récidives d’uvéite.
Les traitements homéopathiques conseillés en cas d’uvéite sont : euphrasia officinalis 5 CH, mercurius corrosivus 5 CH et rhus toxicondendron 5 CH, 3 granules de chaque par jour. L’ajout d’hepar sulfuris calcareum peut réduire l’inflammation si elle est purulente.

Le temps de guérison d’une uvéite

Le temps de guérison d’une uvéite dépend principalement de son origine et de sa forme. Une uvéite chronique va durer plusieurs années alors qu’une uvéite aiguë ne peut durer que quelques semaines en respectant scrupuleusement le traitement médical.

Uvéite : complication possible

Si une uvéite n’est pas traitée à temps, les conséquences peuvent être graves, notamment dans le cas d’une panuvéite. Une uvéite peut entraîner une baisse irréversible de la vision, provoquer des glaucomes, une cataracte ou des problèmes au niveau du nerf optique ou de la rétine.

Uvéite : quelles recommandations ? 

Le saviez-vous ?

Un contrôle chez votre ophtalmologiste vous permettra de détecter le moindre signe d’uvéite et d’établir un diagnostic pour une prise en charge immédiate et écarter toute complication pouvant occasionner une perte totale ou partielle de la vue.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -