top

La maladie d’Horton peut, si elle n’est pas rapidement prise en charge, amener à la cécité. Tout savoir sur les symptômes et les traitements de cette maladie visuelle.

La maladie de Horton

La maladie de Horton est une pathologie connue, aux traitements rapides et efficaces, si elle est prise en charge médicalement rapidement. Sa particularité est d’atteindre la vue et de façon définitive si elle n’est pas soignée à temps. Dans un cas sur quatre, elle conduit encore à une atteinte ophtalmique permanente, allant jusqu’à la cécité. Qu’est-ce que la maladie de Horton ? Qui est concerné ? Quels sont ses symptômes ? Comment la vue peut-elle être touchée ? Comment soigne-t-on la maladie de Horton ?

main

Qu’est-ce que la maladie de Horton ?

La maladie de Horton ou artérite de Horton (AH) est une inflammation des vaisseaux sanguins situés au niveau des tempes (vasculite subaiguë ou chronique). Elle affecte les grandes ou moyennes artères temporales, c’est à dire les vaisseaux sanguins qui conduisent le sang du coeur vers les tempes.  On la nomme parfois artérite crânienne ou artérite temporale.

Comment se manifeste la maladie de Horton ? 

La paroi des artères atteintes gonfle, se durcit. Cette inflammation diminue le diamètre des artères et réduit le flux sanguin qu’elles charrient. Cette diminution importante de l’irrigation sanguine conduit à un manque nutritionnel et à un manque d’oxygénation des muscles et organes dépendant de ces artères.

Qui peut être atteint de la maladie de Horton ? 

Quelle est la fréquence de la maladie de Morton ? Combien de personnes sont touchées ? Globalement en Amérique du Nord et en Europe, la prévalence maladie est de 1 cas sur 500 personnes et de 20 à 30 cas pour 100 000 personnes en incidence annuelle.

  • Il est très rare de développer une maladie de Horton avant 50 ans.
  • La maladie de Horton atteint 1 personne sur 1000 âgées de 60 à 70 ans et augmente en fonction de l’âge des patients
  • Pour toucher 1 personne sur 120 à partir de 80 ans.
  • Environ 65% des personnes touchées sont des femmes.

Quels sont les symptômes de la maladie de Horton ?

Le début de la maladie se manifeste dans la moitié des cas par un état grippal :

  • fièvre
  • perte d’appétit
  • fatigue

Il s’accompagne dans un deuxième temps de :

  • maux de tête, migraines, qui démarrent au niveau des tempes pour se diffuser tout le long du cuir chevelu et aboutir à la nuque et au cou
  • une saillie des artères au niveau des tempes
  • les artères temporales gonflées et douloureuses
  • l’abolition du pouls temporal. C’est à dire que le pouls n’est plus palpable au niveau des artères car elles sont devenues trop rigides pour « battre »

Ensuite une faiblesse musculaire apparait :

  • comme la claudication des mâchoires, qui se manifeste par des douleurs à la mastication

Enfin la maladie gagne la sphère ophtalmique, entrainant un risque de cécité irréversible.

Les symptômes ophtalmiques de la maladie de Horton ?

Si aucun traitement n’est mis en place à l’apparition des précédents symptômes, l’inflammation et le rétrécissement des artères va altérer l’irrigation sanguine des yeux et du nerf optique. Cela peut se manifester par :

  • une vision double
  • une vision floue
  • une faiblesse musculaire provoquant une baisse des paupières (ptosis), une diplopie, une ophtalmoplégie (paralysie d’un oeil)
  • une perte partielle ou totale de la vue

Quelles sont les complications de la maladie de Horton ?

La maladie de Horton est une artérite, elle cause l’inflammation des artères d’abord temporales, mais elle peut s’étendre aux autres artères, notamment celles qui vont au cerveau. La maladie peut aussi remonter vers le coeur.  Un coeur mal irrigué ou un cerveau privé d’oxygène à cause d’artères malades conduisent à de graves complications comme des accidents vasculaires ou un infarctus du myocarde.

La cécité, séquelle irrémédiable de la maladie de Horton

Et lorsque ce sont les yeux qui sont privés d’irrigation sanguine, le nerf optique meurt et cela provoque une cécité irréversible.

Comment soigner la maladie de Horton ? 

Quels sont les traitements envisageables contre la maladie de Horton?

 Dès la suspicion d’une maladie de Horton, il convient de débuter un traitement par corticoïdes.

  • Horton : traitement préventif 

On parle de traitement préventif à instaurer auprès de son médecin traitant avant même la confirmation du diagnostic par des examens comme une biopsie des artères. Cette prévention a pour but de limiter la progression de l’artérite et donc de protéger la vision des patients.

  • Horton : la corticothérapie 

Les symptômes de la maladie de Horton s’amendent très rapidement sous corticothérapie. Néanmoins ce traitement et le suivi sont de plusieurs années, car la maladie de Horton est récidivante. Certains médecins proposent d’adjoindre des anti-coagulants aux corticoïdes pour éviter la formation des caillots sanguins qui ne passeraient pas dans les artères rétrécies par l’inflammation.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -