top

La synesthésie

La synesthésie n’est pas qu’une figure de style utilisée en littérature ou en poésie. C’est avant tout un trouble neurologique, qui touche les sens de la perception, et qui occasionne une confusion ou une addition des sens. C’est ainsi que toucher la musique ou sentir une lettre devient alors possible ! Qu’est-ce qu’une synesthésie exactement ? Est-ce grave ? Comment la diagnostiquer ? Peut-on s’en débarrasser ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette altération de la perception.

  1. Comment fonctionne une synesthésie ?
  2.  Exemples de synesthésies 
  3. Quels sont les traitements pour guérir la synesthésie ?
  4. Comment savoir si on est « synesthète » 
  5. Diagnostiquer la synesthésie
main

La synesthésie : qu'est-ce que c'est ?

La définition de la synesthésie peut se trouver dans son étymologie : le terme est composé à partir des mots syn, qui signifie « union » et aesthesis, qui veut dire « sensation ». Il s’agit donc d’une union de multiples sensations, provoquée par un seul et unique stimulus. Une couleur lorsqu’elle est perçue, va par exemple faire réagir la vue, mais aussi l’ouïe ! On va alors voir et entendre la couleur en question.
Même si les premières recherches sur ce trouble remontent au début du 18e siècle, peu de certitudes scientifiques sont aujourd’hui établies à son sujet.

Comment fonctionne une synesthésie ? 

La synesthésie vient de l’activation de plusieurs zones sensorielles du cerveau, lors de la perception de stimuli précis. La majorité des synesthésies sont unidirectionnelles. Il n’y a pas de réciprocité. Par exemple, si un stimulus visuel provoque aussi la perception d’un goût, le réel contact avec ce goût ne provoquera rien de plus qu’une sensation gustative. Concrètement, si un synesthète ressent le goût de la banane en voyant la couleur jaune, il ne verra pas la couleur jaune lorsqu’il mangera une banane.
L’association stimulus/sensations est permanente et survient systématiquement chez les personnes atteintes. Le synesthète de l’exemple précédent aura toujours le goût de la banane lorsqu’il verra la couleur jaune. Chaque synesthésie, ou presque, est particulière à son porteur. Ce qui rend son identification difficile.

Exemples de synesthésies

Il existe de très nombreux types de synesthésies, plus de 150. Chacun met en jeu au moins deux sens (mais parfois plus).
Les 2 plus fréquents provoquent une perception visuelle anormale (celle de couleurs ou de formes) lorsqu’un autre sens que la vue est sollicité. Ils provoquent principalement la perception d’une couleur à la lecture d’un graphème (lettre, mot ou chiffre) ou à l’écoute d’un son (bruit du quotidien ou note jouée). Par exemple, pour un synesthète de type « graphème -> couleur », la lettre A sera systématiquement rouge, même si elle est écrite en noir. La simple lecture d‘un A provoque chez cette personne la perception de la couleur rouge.
Des synesthésies plus rares font ressentir un contact lorsque l’on voit une autre personne se faire toucher. D’autres font sentir des odeurs à l’écoute de musique, ou encore avoir un goût dans la bouche à l‘écoute ou la lecture d’un même phonème (mot ou partie de mot).

D'autres types de synesthésies ?

La pseudo-synesthésie, la synesthésie de cognition ou la synesthésie émotionnelle ne sont pas toujours classées au même rang que les autres types de synesthésies par les chercheurs. Il s'agirait de sensations déclenchées par des souvenirs, des apprentissages ou des émotions.

Quels sont les traitements pour guérir la synesthésie ?

À l’heure actuelle, aucun traitement de la synesthésie n’est envisagé. Ce trouble neurologique est sans gravité et n’affecte pas négativement les synesthètes. Il apporte même une dimension supplémentaire à leur perception du monde, ce que beaucoup apprécient, voire exploitent en tant qu’artistes.

Comment savoir si on est « synesthète » ?

La synesthésie concernerait à peine 2 % de la population. Mais peu de synesthètes se savent atteints par ce trouble. Une grande partie des synesthésies provoquent la visualisation de couleurs lors de l’écoute de sons ou du fait de la lecture. Elles toucheraient davantage les femmes et les gauchers.
Un facteur génétique est à l’étude. Probablement porté par le chromosome X, il serait donc transmis autant par le père que la mère.

Diagnostiquer la synesthésie

Il est difficile de dissocier l’enrichissement perceptif qu’est la synesthésie d’un processus d’apprentissage durant lequel un son, une image, une saveur ou une odeur aurait été assimilé à l’activation de plusieurs sens. Retrouver les traces d’un tel processus, réalisé durant l’enfance par exemple, constitue un indice permettant d’envisager la piste d’une synesthésie.
Les possibilités de synesthésie doivent aussi être étudiées indépendamment de la prise de médicaments ou de substances conduisant à des perceptions hors-norme (le LSD est connu pour la confusion sensorielle qu’il provoque par exemple).
Des tests médicaux sont proposés par certains spécialistes de la synesthésie (il peut s’agir d’un neurologue, d’un généraliste…) pour définir le type de confusion des sens présent et les zones du cerveau qui s’activent lors de ce « croisement de sensations ».

Synesthésie ou autre pathologie ?

La synesthésie est un phénomène rare. Avant de sérieusement envisager le fait d’en être atteint, il convient d’écarter la possibilité d’un autre trouble. Certaines maladies neurologique ou pathologies oculaires peuvent engendrer une perturbation des sens que certains auront tendance à interpréter comme une synesthésie. Seul un examen médical rigoureux permet d’établir un diagnostic fiable.

Quelques célébrités atteintes de synesthésie

De nombreux artistes s’inspirent de la synesthésie pour composer leurs œuvres, majoritairement musicales, mais parfois aussi picturales. Certains grands scientifiques sont aussi synesthètes.
Parmi les synesthètes les plus connus : Stevie Wonder, Billie Ellish, Lorde, Lady Gaga, Duke Ellington, Richard Feynman, Hélène Grimaud, Franz Liszt, Jean Sibellius voient ou voyaient des couleurs en entendant de la musique.
Pharrel Williams et Thom Yorke (leader de Radiohead) quant à eux, entendent de la musique en voyant certaines couleurs, de même que Wassily Kandinsky en son temps.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -