top

Le givre de la rétine

Le givre sur la rétine, observable lors d’examens ophtalmologiques, doit son nom à l’apparence qu’il donne aux tissus qu’il affecte. Rien à voir donc avec les températures extérieures, ou avec le risque oculaire que présente la pratique du ski sans lunettes ou masque de protection ! On vous explique ce qu’est le givre sur la rétine.

  1. Les différents types de givre
  2. Myopie et givre sur la rétine 
  3. Les risques de décollement rétinien liés au givre 
main

Qu’est-ce que le givre rétinien ?

On parle de « givre » pour décrire la présence de petits « grains » surplombant une zone blanche au sein de la rétine. Ces grains sont constitués de cellules microgliales, qui sont issues du système nerveux central et qui ont pour fonction, entre autres, de nettoyer l’organisme des cellules mortes en les phagocytant, c’est-à-dire en les digérant. Elles se manifestent et prolifèrent en réaction à une altération de leur environnement immédiat ou en cas de situation pathologique.
Le givre n’est donc pas une pathologie en lui-même : il témoigne de la présence d’un trouble sous-jacent. La présence de givre est le signe que la rétine souffre d’une altération de son état.

Les différents types de givre

Les cas de givre sont certes rares chez les personnes emmétropes, mais ils peuvent tout de même exister. Le givre est indécelable à l’œil nu. On ne peut le découvrir qu’à l’occasion d’un contrôle ophtalmologique. On peut le rencontrer dans le cas de très nombreuses affections de la rétine : il n’est pas seulement caractéristique de quelques rares pathologies.

Le givre sur la rétine est-il lié à une angéite givrée ?

L’angéite givrée est une pathologie oculaire associée à la présence de plaques de givre sur la rétine. Mais le givre peut aussi se retrouver sans être associé à ces maladies.

Plusieurs formes de givre existent :

  • Le givre sporadique : difficile à déceler mais bénin, il se situe le long des vaisseaux sanguins.
  • Le givre diffus : c’est le plus répandu, et il peut parfois être le témoin de maladies rares comme le rétinoschisis (maladie génétique dégénérative de la rétine) ou la dégénérescence microkystique.
  • Le givre en foyer ou en bave d’escargot : ce type de givre est celui qui occasionne le plus fort risque de décollement rétinien. Il est évolutif et réclame un suivi médical particulier.

Myopie et givre sur la rétine

Dans une grande majorité des cas, le givre sur la rétine apparaît chez les personnes fortement myopes. Il concerne environ un myope sur trois. L’étirement de l’œil, qui provoque la myopie, fragilise les membranes de la rétine ce qui conduit au développement des lésions entrainant la constitution de givre.
Plus le degré de myopie est important, plus la fréquence du givre est grande.

Les risques de décollement rétinien liés au givre

Le principal motif d’inquiétude en présence de givre sur la rétine est le risque de déchirure rétinienne puis de décollement de la rétine. L’atrophie de la rétine, typique lors de la présence de givre, tend les membranes qui finissent par se rompre. De même, le givre crée un risque d’adhérence entre les différentes couches de la rétine. Ces adhérences sont susceptibles de provoquer un décollement, voire une déchirure de la rétine : deux urgences médicales qui peuvent aboutir à la perte de la vision dans les cas les plus rares et extrêmes.  
Le liquide sous-rétinien s’infiltre alors par la déchirure et décolle la rétine qui n’est alors plus fonctionnelle. Le traitement de l’image ne peut plus se faire et la vision n’est plus possible.

Faut-il opérer le givre ?

La présence de givre sur la rétine n’entraîne pas systématiquement de chirurgie oculaire, mais elle réclame un suivi fréquent pour contrôler l’évolution des plaques. La chirurgie, si elle est décidée, a pour but de renforcer les enveloppes rétiniennes en les soudant entre elles, afin d’éviter une déchirure de la rétine et l’infiltration de liquides provoquant un décollement de la rétine. C’est une intervention plus préventive que curative.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -