top

Le marché des lunettes et de l’optique dans le monde

La part de la population mondiale qui souffre de problèmes de vue et a besoin de porter des lunettes ne cesse d’augmenter et représente déjà plus de 4,5 milliards de personnes. Le marché mondial de l’optique représente en 2021 environ 100 milliards d’euros et augmente chaque année. Actuellement, 1 adulte européen ou américain sur 2 souffre de myopie. En 2050, près de la moitié de la population mondiale sera, par exemple, affectée par une myopie plus ou moins grave, notamment en Asie ; 1 personne sur 5 sera menacée de cécité totale ! Opticiens Par Conviction vous présente les grands acteurs économiques du secteur et les grandes évolutions technologiques en cours.

Combien de personnes ont de problèmes de vue dans le monde ?

Environ 4,5 milliards de personnes ont des problèmes de vue dans le monde (+5 %) et ont besoin de porter des lunettes. Il y aurait environ 130 millions de personnes portant des lentilles. Selon Paul du Saillant, PDG d’Essilor, « 7,7 milliards de personnes ont besoin de protection solaire ».

main

Optique: les grands groupes mondiaux

À part les groupements d’opticiens et les marques de distribution bien connues du public, les autres grands acteurs du marché de l’optique sont les industriels verriers qui fabriquent les verres correcteurs à l’échelle mondiale.

Les fabricants de verres de lunettes

Quels sont les industriels producteurs de verres ophtalmiques ? Il s’agit essentiellement de grands groupes verriers, notamment du Franco-italien EssilorLuxottica, le leader mondial avec ses filiales BBGR et Shamir, du Japonais Hoya, des groupes allemands Carl Zeiss et Rodenstock, du Japonais Seiko, ou encore des Français Ophtalmic et Novacel. Présents dans le monde entier, ils représentent plus de 85 % du marché des verres de lunettes vendus en France.
Notez que de nombreuses enseignes ont créé leurs propres gammes de lunettes avec des verres correcteurs qu’elles achètent généralement à ces grands fabricants. C’est par exemple BBGR qui fournit Anateo aux Opticiens mutualistes, un verre correcteur haut-de-gamme commercialisé sous le nom "Perform Innov" ou bien les verres progressifs « cent pour cent » d’Afflelou qui sont également achetés à ces grands industriels.

Astuce

Généralement, le nom du fabricant des verres que vous achetez est inscrit sur le devis d’opticien qui vous est fourni… Sinon, demandez-le.

EssilorLuxottica

EssilorLuxottica est le leader mondial de la conception et de la fabrication des verres et des montures de lunettes. C’est en 2018 que le leader mondial des verres, le Français Essilor, a pris le contrôle du leader mondial des montures de lunettes, l’Italien Luxottica fondé par la famille Del Vecchio. Ce rapprochement entre deux leaders a donné naissance au géant du secteur de l’optique sur le plan mondial.

L’ambition mondiale d’Essilor Luxottica

Considérant que le monde est encore globalement sous-équipé en matière d’optique, le leader mondial se donne pour mission l’éradication de la mauvaise vision, l’élimination de la vision non corrigée dans le monde. Entre 2013 et 2020, le groupe s’enorgueillit d’avoir procuré une santé visuelle durable à 420 millions de personnes.

Les chiffres clés d’Essilor Luxottica

Le chiffre d’affaires Essilor Luxottica en 2020

EssilorLuxottica a réalisé un chiffre d’affaires de 14,429 milliards d’euros en 2020, soit -17,0 % par rapport à 2019 à taux de change courants ou -14,6 % à taux de change constants. Cette baisse du chiffre d’affaires est la conséquence des confinements liés au Covid-19.

La marge nette d’Essilor

Début 2021, selon son PDG, la marge d’Essilor était de 11 % soit environ 20 $ (17 €) par verre.

La part de marché mondial d’Essilor Luxottica

Selon son PDG, Hubert Sagnières, EssilorLuxottica, bien que leader mondial, ne représentait « que » 13 % d’un marché mondial de l’optique évalué alors à 100 milliards d’euros. Un marché global dont les verres correcteurs ne représentaient que 37 milliards. D’où le rapprochement avec l’Italien Luxottica qui offrait deux avantages notables : celui d’être le leader du marché des montures et celui d’apporter une expertise dans la distribution aux consommateurs avec ses quelque 7.000 magasins de Luxottica. Ainsi, le groupe Essilor Luxottica pense qu’il sera mieux à même de toucher tous les publics dans un marché mondial qu’il considère comme encore sous-développé et donc à fort potentiel, y compris dans des marchés comme les États-Unis.

Essilor, culture de recherche et d’innovation

Le groupe franco-italien a été classé parmi les 100 entreprises les plus innovantes du monde par le magazine Forbes, attestant d’une culture de l’innovation marquée notamment en 1953 par l’invention du verre optique progressif Varilux. En 2021, avec de nombreux brevets déposés, ce verre en était à sa neuvième génération.

Le groupe met en avant, entre autres innovations, les verres antireflets, le champ de vision élargi, les verres plastiques incassables et bien d’autres encore, avec trois champs de recherche prioritaire : la correction de la vue ; la protection des yeux contre les UV (notamment la lumière bleue) ; la prévention, notamment dans le contexte de prévalence accrue de la myopie dans le monde. Au total, Essilor représenterait 75 % de la recherche mondiale de son secteur.

EssilorLuxottica et l’e-commerce

Le groupe franco-italien vend de plus en plus directement sur Internet : en 2020, ses ventes directes en e-commerce ont connu une croissance de 40 % pour atteindre 1,2 milliard d'euros. L’e-commerce représentait 7 % du chiffre d’affaires du groupe EssilorLuxottica en 2020.

Intégration verticale

En février 2021, EssilorLuxottica a fait une offre d’achat du groupe néerlandais de distribution de produits optique GrandVision. Sa filiale française, fondée par Daniel Abittan au début des années 90, possède notamment les réseaux d’opticiens sous les marques Grand Optical, Générale d'Optique, Solaris... En février 2021 Grand Vision représentait 3,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans 40 pays avec 7200 points de vente et 39 000 salariés.

Hoya

Le groupe japonais Hoya Corp, créé en 1941, est le deuxième verrier mondial derrière EssilorLuxottica. En optique, Hoya Corp se consacre principalement à la fabrication et à la vente de produits de soin et de santé, de produits médicaux, notamment des verres de lunettes et des lentilles de contact et intraoculaires, ainsi que des endoscopes. Selon le média L’Usine Nouvelle, en 2011, Hoya possédait 13 % des parts du marché mondial des verres ophtalmiques (15 % en France) à comparer au leader mondial Essilor (31 % et 75 % en France). En France, il réalise un chiffre d’affaires d’environ 100 millions d’euros et commercialise les marques Hoya Vision, Pentax Medical, Seiko Optical... Il propose une large gamme de verres ophtalmiques, avec des verres organiques et minéraux. À l’instar de son grand concurrent franco-italien, Hoya mène une stratégie d’intégration verticale en se rapprochant de la distribution, notamment avec un partenariat stratégique avec KRYS GROUP, un des leaders français de l'optique.

Hoya myself pour la presbytie

Hoya a conçu un verre innovant à destination des presbytes : MySelf. Hoya MySelf est un verre progressif « 100 % individualisé » de haut de gamme. Développé grâce à cinq technologies différentes, il a pour caractéristique principale de permettre à la vision de s’ajuster de près, notamment devant un écran, ou de loin selon son activité.

Le verre actif Miyosmart vision contre la myopie des enfants

En décembre 2020, Hoya a annoncé une innovation importante, « un verre actif » capable de freiner la myopie des enfants. Le marché est large, car près d’un quart des enfants de six à neuf ans porteurs de lunettes sont myopes et le problème risque de s’accentuer avec l’utilisation croissante des écrans dans cette tranche d’âge. Ce verre correctif anti-myopie est présenté comme une vraie révolution technique capable de prévenir le risque de décollement de la rétine ou d’apparition d’une macula plus tard.

Près d'un enfant porteur de lunettes sur quatre de 6 à 9 ans est myope. À 18 ans, ce chiffre monte à 60 %. Un trouble évolutif qui se répand à cause notamment des écrans. Pour ralentir ce phénomène, le groupe Hoya a donc lancé cette innovation « de rupture », Hoya Miyosmart vision, un verre « actif » qui devrait limiter les risques de décollement de la rétine ou autre macula à l'âge adulte. Hoya Miyosmart vision ne fait pas que corriger les effets de la myopie, mais il s’attaque également à sa cause principale, à savoir l’allongement de l’œil, avec une efficacité supérieure de 60 % à ce que produirait un verre unifocal.

Leica, le verrier allemand haut de gamme

Parmi les grands fabricants de verres de lunettes, il y a le leader EssilorLuxottica bien sûr, mais également la société Leica Camera AG. Cette société allemande, très connue dans le monde de la photographie, s’est développée dans celui de l’optique en concevant et commercialisant la gamme de verres correcteurs Leica Eyecare.

Leica fabrique en France

En France, Leica exploite une ligne de production de verres à Château-Thierry dans l’Aisne, en partenariat avec la société française Novacel. Cette usine, présentée comme « l’une des plus modernes d’Europe », fabrique la gamme Leica Eyecare. Selon le Dr. Andreas Kaufmann, président du Conseil de surveillance de Leica Camera AG, les normes et les process en vigueur dans cette usine seraient 20 % supérieurs aux normes européennes, ce qui permettrait d’obtenir une qualité de verres avec « une précision des mesures 100% supérieure aux standards actuels, offrant ainsi au porteur une réduction de la fatigue visuelle inégalée ».

Des verres Aquadura® ultrarésistants

Les verres de lunettes de la gamme Leica Eyecare bénéficient d’un revêtement Aquadura® d’une qualité exceptionnelle correspondant à une technique développée et brevetée par Leica, afin de les protéger des conditions les plus dures. Commercialement, Leica propose des garanties étendues anti-rayures ou anti-casse à ses clients.

Leica se positionne donc principalement sur le segment composé des verres prémiums hautes performances.

Le verre progressif Variovid Volterra primé

Lors de son lancement, Variovid Volterra, le nouveau verre progressif de la gamme Eyecare a reçu un prix lors du salon interprofessionnel 2019, le Silmo. L’innovation technologique appelée Éo-Tech, basée sur l’exploitation du théorème de Minkwitz a reçu la plus haute distinction dans la catégorie « verres ».

 

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -