top

Le marché des lunettes et de l’optique en France 

Avec les trois quarts de la population française affectés d’un trouble ou d’une maladie visuelle, soit environ 45 millions de personnes, le marché des lunettes et de l’optique continue à grandir au fil des années. Il comprend les articles, accessoires et services concernant les yeux et la vision, et représente un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros en 2020, généré principalement par la vente de 16 millions de paires lunettes de vue - verres et montures - et de lunettes de soleil ainsi que de lentilles de contact, par environ 49 500 opticiens et 12 000 magasins d’optique.

main

Combien de Français ont besoin de soins optiques ?

La majorité des Français est concernée soit par 1 des 4 principaux troubles de la vue (presbytie, myopie, astigmatisme, hypermétropie), soit par une maladie visuelle plus bénigne. Il en existe de nombreuses, comme la conjonctivite, la diplopie, la cataracte, le strabisme, la DMLA… En 2020, 25 millions de Français présentaient des troubles de la vision et 92 % d’entre eux portaient des lunettes ou des lentilles de contact (GfK Retail and Technology). Les problèmes de vue augmentent de manière significative après 45 ans. Les Français renouvellent leur paire de lunettes en moyenne tous les 2,5 ans.

La santé visuelle préoccupe 97 % des Français

97 % des personnes interrogées déclarent être préoccupées par leur santé visuelle (dont 62 % « beaucoup »). Cette préoccupation découle d’une double conviction :

  • que l’utilisation intensive des écrans est dangereuse pour la vue. Cette crainte du syndrome de déficience numérique s’accroît au fil du temps et est ressentie par 84 % des Français interrogés ;
  • que la fatigue visuelle ressentie en fin de journée est liée à leur activité professionnelle.

Combien de Français portent des lunettes ?

Environ 7 personnes sur 10 portent des lunettes en France. Selon un sondage réalisé en mai 2020 par Santéclair, 15 % des Français interrogés portent des lentilles et 78 % portent des lunettes. Parmi ceux qui ne portent ni lunettes ni lentilles, 27 % déclarent pourtant ressentir le besoin d’en porter. Selon une étude de 2019, 76 % des Français portaient des lunettes : 69 % des lunettes correctrices et 7 % des lunettes de repos.

Le taux d’équipement progresse régulièrement : par exemple en 2016 selon GFK, les Français n’étaient « que » 71 % à porter des lunettes de vue (ce qui était déjà plus que la moyenne européenne qui est de 63 %), surtout pour les activités d’intérieur, comme regarder la télé (69 %) ou le travail de bureau (62 %). En 2016, 49 % des Français portaient des lunettes de soleil (contre 56 % en moyenne en Europe), surtout pour les activités d’extérieur (78 %) et pour conduire (43 %).

Le port de lunettes correctrices en fonction de l’âge.

Pour résumer, plus on est âgé, plus on porte des lunettes. La proportion de Français porteurs de lunettes de vue augmente avec la classe d’âge. Ainsi en 2019 :

  • 44 % des 18-24 ans portaient des lunettes ;
  • 45 % des 25-34 ans portaient des lunettes ;
  • 48 % des 35-44 ans ;
  • 74 % des 45-54 ans (forte augmentation de la presbytie) ;
  • 85 % des plus de 55 ans.

55 % des personnes qui portent des lunettes en ont besoin pour toutes leurs activités, 47 % en ont besoin pour la lecture, 46 % ont besoin pour les écrans (étude Omnibus YouGov du 01 au 02 août 2019).

Combien de Français portent des lentilles ?

Combien de personnes portent des lentilles en France ? Globalement, les Français portent assez peu de lentilles par rapport aux autres Européens. Ils semblent préférer les lunettes pour corriger leur vue. Selon différentes sources, il y aurait environ 4 millions de Français porteurs de lentilles. Selon un sondage réalisé en mai 2020 par Santéclair, 15 % des Français interrogés portent des lentilles. En 2016, le pourcentage des personnes de 15 à 64 ans portant des lentilles était de 6,03 %, dont 2,25 % portaient des lentilles à usage unique journalier et 3,83 % portaient des lentilles à usage hebdomadaire ou bimensuel (DRESS). Par comparaison, il y aurait environ 130 millions de personnes portant des lentilles dans le monde.

Le chiffre d’affaires de l’optique en France en 2020

À cause de la crise sanitaire du Covid-19, le marché de l’optique a fléchi à 5,9 milliards d’euros en 2020, avec une perte de chiffre d’affaires de 720 millions d’euros selon GFK. Le nombre de paires de lunettes vendues a également diminué de 1,3 million. Les ventes de verres correctifs ont baissé de 8 %. Ont également été enregistrées des baisses de -12 % pour les montures, -22 % pour les lunettes de soleil et -13 % pour les lentilles de contact.

Les ventes de lentilles en France

La contactologie, branche de l’ophtalmologie traitant des lentilles, est un segment de marché qui décroît légèrement avec environ 380 millions d’euros annuels, du fait d’une baisse des ventes des lentilles mensuelles que n’arrive pas à compenser la croissance des ventes de lentilles journalières.

>> 2020. En attente des données définitives de l’année complète.

Le chiffre d’affaires de l’optique en France en 2019.

En 2019, le marché de l’optique avait continué à croître pour atteindre un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros (+1,4 %) contre 6,5 milliards en 2018, soutenu par la croissance continue des verres correcteurs, progressifs ou unifocaux, tandis que les ventes de lunettes de soleil et de lentilles de contact étaient en recul.

Le chiffre d’affaires de l’optique en France en 2021.

Chiffre d’affaires de 2021 du marché des lunettes en France : données pas encore disponibles.

La structure du marché français de l’optique

L’analyse du marché montre qu’il est constitué par des acteurs clés. Du côté des professionnels de santé : les ophtalmologistes, les orthoptistes, les opticiens indépendants ou salariés. Du côté des entreprises : des grossistes, des distributeurs en coopérative, en franchise ou indépendants, et des centres mutualistes. Sans oublier bien sûr le rôle de la sécurité sociale et des mutuelles.

Combien d’opticiens et d’ophtalmologistes en France ?

En 2020, il y avait 40 783 opticiens en France (6 % de plus qu’en 2019), 5850 ophtalmologistes (+ 0,5 %) et 5506 orthoptistes (+ 6 %), selon la Drees*.

Combien d’opticiens et d’ophtalmologistes par habitant ?

En France, il y avait en 2020, 9 ophtalmologistes, 61 opticiens et 8 orthoptistes pour 100 000 habitants, avec de fortes disparités régionales.

Les ophtalmologistes en France

Les 5850 ophtalmologistes (ou ophtalmologues) de France (+ 0,5 % sur 2019), dont 44 % sont des femmes, avaient en moyenne 53,8 ans en 2020. Insuffisamment nombreux, ils sont 9 pour 100 000 habitants. La France est considérée comme étant en pénurie. 45 % des ophtalmologistes ont plus de 60 ans et sont difficiles d’accès pour les clients, avec des délais de prise en charge très longs. 85 % des ophtalmologues exerçaient en mode libéral ou mixte.

Où trouve-t-on le plus d’ophtalmologistes en France ?

On constate des écarts très importants entre les différentes régions concernant la densité moyenne d’ophtalmologues. Au 1er janvier 2020, il y avait 56 départements avec une faible densité de spécialistes, c’est-à-dire une densité inférieure à la moyenne de 9 ophtalmologues pour 100 000 habitants. 26 départements avaient une densité moyenne et seulement 9 départements avaient une densité forte. C’est à Paris et sa petite couronne, dans le Sud-Est, le Sud-Ouest et enfin dans le Rhône que l’on trouve le plus facilement des ophtalmologues. La pénurie d’ophtalmologistes est la plus criante dans les départements avec des petites villes (Meuse, Creuse, Lozère…). 200 à 250 d’entre eux partent à la retraite chaque année.

Quel est le délai d’attente pour un rendez-vous chez l’ophtalmo ?

En France, la pénurie d’ophtalmologistes engendrait un délai d’attente moyen de 100 jours en 2019.

Les opticiens en France

Les 40 783 opticiens de France (+6 % par rapport à 2019) avaient en moyenne 38,5 ans en 2020. Les femmes représentent 57,4 % des opticiens. 24,6 % des opticiens sont propriétaires de leur(s) magasin(s) d’optique, 75,4 % sont salariés. Il y a en France 61 opticiens pour 100 000 habitants.

Combien de magasins d’optique en France ?

Le nombre de magasins d’optique en France s’établit à 12 440, dont environ la moitié d’opticiens indépendants. Il y avait 12 796 magasins d’optique en 2014, 12 750 en 2015, 12 480 en 2016, 12 440 en 2017 et 12 441 en 2019, dont 53 % d’indépendants.

Quel est le chiffre d’affaires moyen d’un opticien ?

En moyenne, un magasin d’optique réalisait un chiffre d’affaires de 525 000 € par an en 2019, contre 527 000 € en 2016. Ce chiffre d’affaires est principalement réalisé par la vente des verres correctifs progressifs ou unifocaux (environ 60 %), des montures de lunettes de vue (environ 25 %), des lunettes de soleil (environ 16 %) et des lentilles de contact (environ 5 %).

Quelle marge réalise un opticien ?

En moyenne, la marge nette d’un magasin d’opticien est de 6 % en France. La marge brute sur une paire de lunettes était en moyenne de 275 € en 2019. Selon UFC-Que Choisir, une paire de lunettes complète, verres + montures, est revendue par un opticien en moyenne 3,3 fois le prix qu’il l’a achetée, soit une marge de 233 % et de 317 % sur les verres seuls.

Les opticiens à domicile

De plus en plus d’opticiens proposent de se déplacer chez leurs clients. Il y a ainsi de plus en plus d’opticiens à domicile disponibles un peu partout en France. Optic 2000 a fait partie des tout premiers réseaux à proposer la visite d'opticiens à domicile dans des zones rurales. Certains réseaux sont spécialisés dans les services optiques à domicile, à l’instar d’À Domicile, Les Opticiens Qui Bougent, Les Opticiens Mobiles… Mais il y a également de nombreux Opticiens Par Conviction, des indépendants, qui proposent leurs services à domicile.

Les orthoptistes en France

Les 5 506 orthoptistes de France (+6 % sur 2019) avaient en moyenne 39,6 ans en 2020. Parmi eux, 88,2 % étaient des femmes. 58,8 % étaient des orthoptistes libéraux ou mixtes. Il y a en France 8 orthoptistes pour 100 000 habitants. Depuis avril 2020, ils ont le droit d’adapter ou de renouveler une ordonnance établie par un ophtalmologue pour une correction visuelle.

Le marché des lunettes en France

Le marché des lunettes comprend le matériel, les verres, les montures et les services qui y sont associés. Le gros du marché concerne les lunettes de vue, correctives ou non-correctives. Les lunettes de soleil représentent moins d’un tiers du marché.

Combien de lunettes sont vendues en France ?

En 2020, les ventes de lunettes ont atteint 21 millions de paires, dont 16 millions de paires de lunettes de vue et 5 millions de paires de lunettes de soleil. Autrement dit, il se vend près de 2 397 paires de lunettes chaque heure en France !

En 2019, les ventes de lunettes avaient atteint 21,9 millions de paires, dont 16 millions de paires de lunettes de vue et 5,9 millions de paires de lunettes de soleil.

En 2016, 18,6 millions de paires de lunettes avaient été vendues, soit 13 millions de lunettes de vue et 5,6 millions de paires de lunettes de soleil.

Le budget optique des Français

Combien coûtent les lunettes et les lentilles, quel budget les Français y consacrent-ils ?

Quel est le prix des lunettes en France ?

Le prix moyen des lunettes à verres progressifs en France s’élevait à 597 € en 2020 pour un équipement complet. En 2017, il était de 469 €. En 2019, selon le ministère de la Santé, le prix médian d’une monture de lunettes était de 135 €.

Le prix moyen d’une paire de lunettes à verres progressifs

En moyenne en 2019, le prix d’une paire de lunettes de vue à verres progressifs était de 597 €. Un prix en légère hausse explicable par le choix de faire des correctifs de seconde génération plus sophistiqués.

En 2016, le prix moyen des verres progressifs en France était de 340 €, contre 438 € en moyenne en Europe. À 108 €, le prix moyen des montures était légèrement supérieur à la moyenne européenne de 93 € (étude GFK).

Le prix moyen d’une paire de lunettes à verres unifocaux

En 2019, une paire de lunettes à verres unifocaux, c’est-à-dire un foyer simple, coûtait en moyenne 297 €. En 2019, la société d’assurance Verspieren estimait le prix d’une paire de lunettes unifocales à 470,40 € avec de fortes différences selon la région : 520 € en Île-de-France, contre 435,29 € en région PACA, là où elles valent le moins cher. Concernant le prix des seules montures, il fallait débourser en moyenne 173,75 € en Île-de-France contre 153,51 € en Pays de la Loire.

Que représente le 100 % Santé dans le total des ventes de lunettes ?

En 2020 et une année après sa mise en place, la part du 100 % Santé (les paires de lunettes sans Reste à Charge appartenant au « Panier A ») dans les ventes de lunettes était d’environ 9 %, selon une étude du réseau de soins Carte Blanche Partenaires.

Lunettes : quels sont les critères de choix prioritaires pour les Français ?

Rappelons que selon Galileo Business Consulting, « 85 % des achats en optique se font après passage dans l’année chez l’ophtalmologiste ». Concernant l’achat de paires de lunettes, voici quelles étaient les priorités et les critères de choix des Français en février 2021. Pour l’achat de leurs prochains équipements optiques, les personnes interrogées déclaraient privilégier :

– les produits fabriqués en France (77 %, soit +1 % par rapport à mai 2020) ;

– les produits innovants qui apportent plus de confort visuel (74 %, soit +4 % vs juin 2020) ;

– de belles montures pour se faire plaisir (72 %).

À l’inverse, les produits « premiers prix », dernier critère de choix, attirent de moins en moins (-3 % vs mai 2020).

(Sondage OpinionWay pour le Gifo et le Silmo fev 21)

Par comparaison, selon un autre sondage (Santéclair) voici quels étaient les critères de choix prioritaires des Français en 2019 :

  • 91 % des porteurs de lunettes donnaient la priorité au traitement des verres(amincissement, reflets, UV, rayures…) ;
  • 93 % accordaient de l’importance au prix de la monture et 88 % à son style ;
  • 46 % prenaient en compte la marque ;
  • 58 % des porteurs de lunettes se préoccupaient de l’origine de la fabrication des verres (55 % pour la monture) ;
  • 85 % déclaraient être rassurés par une offre faisant partie des paniers 100 % Santé.

Lunettes et écoresponsabilité 

Les Français sont-ils attirés par des lunettes « éthiques » ou « écoresponsables » ?

En août 2019 selon le baromètre ESV, les Français accordaient moins d’importance aux critères éthiques ou écologiques pour leurs achats optiques que pour leur consommation en général :

  • 73 % se déclaraient sensibles ou très sensibles aux critères éthiques ou écoresponsables pour leur consommation en général et uniquement 57 % déclaraient accorder de l’importance à ces critères pour leurs achats de lunettes ;
  • 28 % se déclaraient insensibles aux critères éthiques pour leur consommation contre 44 % pour leurs achats optiques.

Les marques de lunettes en France

Il existe de très nombreuses marques de montures de lunettes à la disposition du consommateur français, mais une dizaine de marques raflent le gros du marché.

Les marques de lunettes préférées des Français.

Si on utilise les recherches sur Internet comme critère de popularité, la marque la plus recherchée par les Français est de loin Ray Ban, avec 51,6 % des requêtes réalisées par des internautes au premier trimestre 2018. Suivent Oakley (23,9 %), Persol (33 %), Gucci (2,2 %), Carrera (1,7 %), Tom Ford (1,6 %)…

Le comparateur de prix européens Idealo arrive à un palmarès similaire, où les licences de marques de luxe, notamment italiennes, ont la part belle. Il a établi un classement des marques de lunettes solaires les plus plébiscitées entre avril et juin 2020. Les marques suivantes jouissent de la plus grande popularité : Ray-Ban (45 %), Oakley (17 %) et Carrera (11 %) sur le podium, suivies de Persol (3 %), Marc Jacobs (2 %), Gucci, Tom Ford, la marque américaine Maui Jim et Hugo boss. Ces préférences varient d’une région à l’autre. Le comparateur soulignait que les marques les plus populaires en France sont aussi celles qui sont plus chères qu’ailleurs en Europe.

Le marché des lunettes pour enfants

Que représente le marché des lunettes pour enfants en France ? Environ 1 monture de lunettes de vue sur 10 vendue en France est une monture Enfants, soit environ 7 % du chiffre d’affaires (Gfk 2017). Pour les montures de lunettes solaires, le marché Enfants représente 9 % en volume, mais seulement 4 % en chiffre d’affaires.

Selon un sondage réalisé par L’Opticien-Lunetier en 2014, 98,3 % des opticiens français proposaient des lunettes pour enfants. La plupart du temps, l’offre se limitait à quelques dizaines de montures : la moitié des magasins (52,5 %) proposait de 50 à 100 modèles de montures enfant, à des tarifs majoritairement compris entre 100 et 150 €. Si l’activité Enfants est moins rentable, 80 % des opticiens considèrent qu’il fait partie de leur devoir professionnel d’offrir la meilleure vision possible à chacun et que c’est un très bon « moyen de capter la clientèle des parents ».

Le marché des lunettes en ligne

Que représentent les ventes de lunettes sur Internet ? Sous l’impulsion de la Commission européenne, il est possible en France d’acheter des lunettes sur Internet depuis 2008. En France, il existe différents sites Internet qui proposent d’acheter ses lunettes de vue de chez soi, mais les consommateurs français préfèrent de loin l’accueil et l’expertise d’un opticien dans son magasin, beaucoup plus rassurants, notamment pour le montage qui exige d’ajuster les lunettes de façon à ce que le centre du verre des lunettes corresponde au centre de l’œil. Les ventes en ligne restent donc relativement faibles, mais le cycle d’achat devient de plus en plus multicanal avec une préparation sur Internet de la visite en magasin : recherche d’un opticien chez soi, choix d’une monture, test de vue sur le site Web… Il faut noter que 7 % des clients déclaraient utiliser Internet préalablement à leur visite en magasin en août 2020.

Acheter des lentilles sur Internet

Depuis 2005, il est possible d’acheter des lentilles de contact (renouvellement) et des produits d’entretien sur Internet, en France et dans différents pays européens.

Les tests de vue en ligne

La possibilité de tester sa vue soi-même grâce aux tests de vue en ligne et sur écran, comme celui développé par les Opticiens Par Conviction, facilite la préparation de la visite en magasin d’optique.

Les grands acteurs du marché de l’optique

On peut simplifier en considérant trois types d’acteurs : les industriels fabricants de verres optiques, les fabricants de lentilles de contact et enfin les entités distribution–vente. En France, quelque 200 entreprises constituent une filière dynamique qui a su développer un leadership reconnu sur le plan mondial.

Le tissu économique français est issu d’une longue tradition industrielle, notamment dans la maîtrise des dispositifs optiques, et concerne la conception et la fabrication de verres ophtalmiques, de montures, de solaires, de lentilles de contact, d’équipements et de matériels d’optique, d’aides visuelles…. Il est composé d’environ 200 entreprises, TPE, PME, coopératives et grands groupes.

Emploi : que représente la filière optique en France ?

En France, la filière emploie directement 10 500 salariés répartis sur 205 sites, principalement dans trois régions (Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France) et notamment dans les bassins historiques d’Oyonnax (Ain) et de Morez (Jura). 95 % des entreprises de la filière comptent moins de 250 salariés. Cela génère environ 40 000 emplois indirects via la sous-traitance.

En France, une centaine de ces acteurs se sont regroupés au sein du GIFO, qui fédère les syndicats représentatifs de l’industrie ophtalmique de France. Le GIFO les représente pour défendre leurs intérêts et promouvoir leur « filière d’excellence et d’emploi » en France et sur le plan européen.

Les industriels de l’optique

Les grands fabricants de verres internationaux et notamment les leaders EssilorLuxottica, Hoya Corp et Carl Zeiss Vision sont très présents en France, mais OPC vous les présente dans le dossier sur le marché de l’optique dans le monde. Concernant le marché français, voici les principaux acteurs de la distribution, c’est-à-dire de la vente des services et des matériels de vision aux particuliers et notamment les réseaux d’opticiens. À commencer par les premiers d’entre eux Optical Center, Krys…

Les grandes enseignes d’opticiens en France

Sur un marché mature avec un grand nombre de magasins, un chiffre d’affaires qui n’augmente plus que marginalement par magasin et par unité de produit vendue (la part de remboursement pris en charge par la sécurité sociale ne représentait en 2019 que 0,15 % de son budget global) a pour effet d’intensifier la concurrence entre les acteurs du marché de l’optique en France.

L’optique en France, un marché de plus en plus concurrentiel

La réforme du 100 % Santé entrée en vigueur début 2020 a accru la nécessité de se différencier. Les principaux acteurs que sont les distributeurs spécialisés sous enseigne multiplient les innovations sur les services, les produits et même les diversifications, vers le marché de l’audition notamment, pour conserver ou conquérir des parts de marché. Optic 2000, Alain Afflelou, Atol, Krys, Générale d’Optique… toutes ces enseignes d’opticiens, sans parler de tous les indépendants, vous sont familières. Revue d’effectif.

Optical Center

L’enseigne Optical Center, créée en 1991 par Laurent Lévy, est devenue le leader de la distribution en France, devant Krys, en 2020. Présente sur le marché de l’optique, mais également, depuis 2007, sur celui de l’audition comme son concurrent Alain Afflelou, Optical Center a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 754 millions d’euros en France (vs 739 M. en 2019, soit + 3,5 % dans un marché en recul de 12 %) avec 591 magasins d’optique. Début 2021, Optical Center comptait 4 270 salariés (+ 720 embauches en 2020, + 1 000 en 2021).

Optical Center, leader de la vente de lunettes en France

Laurent Lévy, qui était toujours son PDG et actionnaire unique, visait un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros pour 2021, misant entre autres sur l’ouverture d’une quarantaine de nouveaux magasins, notamment à Paris et sur la poursuite de sa stratégie de déclinaison de son concept à l’international. Optical Center est en effet présent dans 7 pays (France, Belgique, Luxembourg, Espagne, Suisse, Canada, Israël). Dans une interview accordée au magazine Challenges en janvier 2021, il annonçait l’ouverture de magasins en Angleterre.

Optical Center a pris plusieurs initiatives remarquées sur le marché, comme par exemple la création de camions équipés qui font office d’opticiens mobiles proposant des examens de vue et des lunettes dans les EHPAD, les associations, les entreprises… Optical Center déploie une stratégie commerciale multicanale avec, depuis 2006 un site marchand à son nom… concurrent des magasins d’opticiens.

La clinique réfractive Optical Center

Comme alternative au port des lentilles ou des lunettes, il y a la chirurgie des yeux au laser. La première clinique réfractive proposée à Lyon depuis 2016 par Optical Center pratique une cinquantaine d’opérations par mois en proposant, le cas échéant, deux techniques d’opérations, la PKR et le Lasik.

Groupe Krys

Créé en 1966, Krys Group est un groupement coopératif d’optique français gérant trois enseignes : Krys, Vision Plus et Lynx Optique ; ainsi qu'une enseigne d’audition, Krys Audition, dans 1 420 points de vente. Il compte environ 4 millions de clients dans le monde et aurait réalisé un CA de plus d’1,1 milliard d’euros en 2019. Jusqu’en 2020 et avant d’être dépassé par Optical Center, Krys était présenté comme le leader de la vente de produits optiques en France, avec 900 magasins.

Krys, « Vous allez vous aimer »

De manière à échapper un peu à la domination d’EssilorLuxottica sur le marché des verres, Krys Group commercialise une partie de ses propres verres, qui sont fabriqués en France dans son site industriel à Bazainville (78), ce que sa communication souligne fortement à côté du slogan « Vous allez vous aimer » en mettant en avant le label « Origine France Garantie » obtenu en 2012. Par ailleurs, Krys c’est également une centrale d’achat qui approvisionne environ 2 500 opticiens indépendants.

Alain Afflelou

Le groupe Afflelou (qui porte le nom de son fondateur Alain Afflelou), créé en 1972, se présente comme le leader européen de l’optique sous franchise avec les marques Afflelou, Optical discount et Happy view.

Afflelou, les chiffres clés

« L'opticien fou de vous » est la 3ème enseigne française d’optique avec, en 2019, un chiffre d’affaires mondial de 965 millions d’euros réalisé sur 19 pays avec 1418 magasins (800 en France, dont 188 en propre). Avec 94% de notoriété assistée en France, Alain Afflelou était la marque d’optique la plus connue en 2020.

En 2017, le groupe Afflelou avait ouvert 1 magasin tous les 3 jours dont un nouveau concept, au Forum des Halles à Paris, appelé « Champagne », un magasin sobre et chic très fortement digitalisé et multimarque. Ce magasin proposait des nouveautés, notamment un espace dédié à la présentation des produits optiques et solaires ainsi que des outils digitalisés (miroir intelligent, bornes d’essayage virtuel…).

Afflelou, une stratégie multi-canale

Comme l’expliquait Frédéric Fuchs, le DG du groupe, fin 2018, le groupe Afflelou suit une stratégie multiformat, multi-enseigne, multiproduit (vision + audio) et multicanale. Concernant Internet, son approche « phygitale » amène le digital dans le point de vente physique. Afflelou ne cherche pas tant à faire beaucoup de chiffre d’affaires sur Internet qu’à faire venir les clients en magasin avec, par exemple, la prise de rendez-vous avec son opticien en ligne pour gagner du temps. L’objectif est de diviser par deux le temps de vente moyen passé en magasin, qui est actuellement d’une heure et demie. La diversification d’Afflelou sur le marché de l’audioprothèse a été conçue pour suivre le cycle de vie des clients autour de 65 ans. Par exemple, le nouveau magasin Afflelou sur les Champs-Élysées est en deux parties : une partie optique, une partie audition qui représente aujourd’hui 5 % de son chiffre d’affaires.

À suivre…

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -