top

Les opticiens indépendants se relancent avec le Groupe All

À l’occasion d’une interview, Stéphanie Dangre, présidente du groupe All exprime son optimisme quant à la reprise économique du secteur de l’optique. Principalement grâce au travail et à la solidarité fournis durant le confinement, la centrale d’achat a su accompagner ses adhérents durant cette crise sanitaire et économique sans précédent. Stéphanie Dangre a réussi à mettre en place une équipe, des décisions et des actions qui fonctionnent, elle nous dit comment.

main

Le travail du groupe All pendant le confinement

La réussite de la reprise économique du Groupe All repose, d’après sa présidente, sur le travail et la solidarité maintenus durant toute la période du confinement.

« Solidaires de l’ensemble de la filière optique »

C’est le crédo du Groupe All qui ne voulait pas « être un acteur de la récession » c’est le point d’honneur que s’était fixé Stéphanie Dangre. Et pour cela, le Groupe All a basé ses décisions autour de deux priorités :

1) maintenir le paiement des fournisseurs

2) reporter les échéances des magasins à leur demande, en étudiant chaque cas individuellement.

La cellule de crise du Groupe All

Crise sanitaire et financière, le coronavirus a demandé à tous une adaptabilité jamais vue ! Conscient de l’enjeu en cours, le Groupe All a pris les mesures nécessaires pour écouter et accompagner ses partenaires durant le confinement et après. Ainsi une cellule de crise a été créée dans les suites du confinement. Ses missions sont :

  • informer les adhérents sur leurs droits aux avantages et aides financières,
  • calculer avec les adhérents leurs points faibles au regard des indicateurs de pilotage actuels,
  • organiser le déconfinement à l’aide de protocoles de réouverture assurant le respect des règles sanitaires,
  • créer et diffuser de nouveaux outils de communication.

Les nouveaux besoins des opticiens

Le confinement a forcé le groupement  à changer de rythme et à faire face à de nouveaux besoins et problèmes ou à en révéler d’anciens. Le Groupe All a donc valorisé cette période pour analyser cet état des lieux et trouver des axes d’amélioration.

L’omnicanalité pour rester en contact des opticiens

La communication a changé à cause de l’épidémie Covid-19 : elle a dû se faire à distance avec de nouveaux outils. La présence sur internet, sur les réseaux sociaux, la possibilité de prendre rendrez-vous en ligne, de trouver la localisation et des avis pour sélectionner un commerçant sont devenus indispensables.

Stéphanie Dangre explique qu’une offre omnicanale répondant à ces besoins était en développement depuis deux ans. Ce programme, dont le lancement date de Mai 2020, comporte déjà une centaine d’adhérents en juin ! La présidente du Groupe All se réjouit de ce nouveau service le plus complet du marché en terme de communication : « Avec ce  service que Groupe All met à disposition, l’opticien indépendant aura les moyens de combiner ses valeurs et les nouveaux moyens de communication ».

Cette offre digitale exceptionnelle permet aux opticiens du Groupe All d’être visibles sur internet, sur les réseaux sociaux et ainsi d’augmenter la fréquentation de leurs magasins.

Pourvoir aux besoins d’équipements visuels

Les ophtalmologistes devront récupérer le chiffre d’affaires perdu lors du confinement et bon nombre d’usagers des écrans ont pris pleinement conscience de leurs besoins en terme d’équipements visuels : « Pendant le confinement, les Français ont pu se rendre compte qu’ils étaient mal équipés. Il y a entre 800 000 et 1 million de personnes qui devraient se faire équiper. » estime Stéphanie Dangre. De quoi être optimiste quant même si 2020 a vu le marché diminuer d’un tiers.

Reprise post-coronavirus :  Stéphanie Dangre optimiste

« C’est exaltant, même si les deux mois perdus ne seront pas rattrapables cette année. Nous déployons actuellement notre plan de relance. Nous sommes confiants. Le panier moyen est plus élevé depuis le 11 mai », confie Stéphanie Dangre.

L’impact de la crise sur les opticiens du Groupe All

La présidente du Groupe All voit deux conséquences majeures à la crise du coronavirus.

  • Très lucide, Stéphanie Dangre prévient qu’il faut prévoir des défaillances. « Certains étaient déjà en difficulté avant la crise, ce n’est pas une surprise. Pour les autres, qui sait ? »
  • Néanmoins elle « pense que les indépendants tireront mieux leur épingle du jeu. L’habitude prise de consommer dans son quartier, du fait du confinement, leur profite. »

Personne ne peut prédire l’avenir, mais c’est solidaire et consciencieux que les partenaires du Groupe All, menés par Stéphanie Dangre, vont de l’avant.

Lire l'article source sur le site "Acuité"

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -