top

Grâce aux explications d’un opticien, découvrez toutes les limites de l’offre des lunettes gratuites

Lunettes gratuites : un opticien explique les limites

Suite à la réforme 100 % santé ou Reste à charge zéro, le remboursement intégral des lunettes serait désormais accessible à tous. Mais Philippe Krebs, opticien à Forbach, explique pourquoi il n’est pas persuadé que cela améliore l’accès aux soins de tous les Français, dans une interview donnée au Républicain Lorrain*.

main

Reste à charge zéro : le remboursement intégral de (certaines) lunettes

Après un rapide rappel des fondamentaux de la réforme 100% Santé qui met en place le remboursement intégral de l’équipement optique depuis le 1er janvier 2020, l’opticien de Forbach explique pourquoi, d’après lui, la réforme du Reste à charge zéro risque de ne pas atteindre un de ses principaux objectifs. Il s’agit en effet au départ de réagir au constat selon lequel « Trop de Français renoncent à s’équiper d’une paire de lunettes à leur vue » pour des raisons de budget.

Reste à charge zéro : un choix limité

En montrant les packs de montures de lunettes éligibles à souvent intégral disponibles dans son magasin, Philippe Krebs prévient : « attention, les équipements sont bien définis et restreints et les tarifs sont plafonnés. »

Lunettes 100 % remboursées : 54 montures minimum

Après avoir pointé les difficultés techniques liées au démarrage de cette nouvelle offre de lunettes sans reste à charge, il explique que les opticiens sont désormais « tous obligés de proposer dans leur magasin un panier de 17 modèles adultes de montures et de dix modèles pour les enfants ainsi que plusieurs traitements de verres ». Il utilise des packs standards d’une soixantaine de lunettes mises à disposition des opticiens par les fabricants.

Reste à charge zéro : un devis obligatoire

L’opticien souligne qu’il est également obligé de systématiquement « proposer dans nos devis une offre à 100 % santé et une offre personnelle même si les clients ne le demandent pas. » Par ailleurs, malgré la réforme 100 % santé, le problème numéro 1 reste d’après lui la désertification médicale et la difficulté d’avoir rendez-vous chez l’ophtalmologue qui rendent l’accès aux soins optique très difficiles.

Pour des lunettes de qualité, il faudra toujours payer

Autre limite du Reste à charge zéro pour les clients qui veulent s’acheter des lunettes de qualité et un peu plus sophistiquées : « cela va leur coûter plus cher de s’équiper. Car la sécurité sociale les remboursera beaucoup moins qu’avant sur la monture comme sur les verres et les mutuelles baissent aussi leur remboursement. »

Reste à charge zéro : une communication trompeuse

Philippe Krebs souligne que la communication officielle laisse entendre que les lunettes sont maintenant plus abordables qu’auparavant alors que « le type de panier avec reste à charge zéro, tous les magasins le proposaient déjà avant. »

 Les grands oubliés de cette réforme : selon lui, on oublie de dire qu’il y a des laissés-pour-compte du Reste à charge zéro : les personnes qui ne sont pas couvertes par « le champ d’ application des aides sociales, CMU et aide à la complémentaire santé , et qui n’ont pas les moyens de se payer une mutuelle  ».

*Pour retrouver l’article original du Républicain : https://www.republicain-lorrain.fr/edition-forbach/2020/01/04/lunettes-gratuites-les-opticiens-se-mettent-a-jour

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -