top

Développer la coordination œil-main de mon enfant

La coordination œil-main est une compétence indispensable dans tous les actes de la vie quotidienne. C’est grâce à elle que nous pouvons diriger nos mains en fonction de ce que nos yeux voient. Cette compétence n’est pas innée, elle s’acquiert essentiellement durant les premières années de l’enfance. Elle peut aussi varier en fonction de l’âge, de la fatigue et de l’état de santé. C’est pourquoi des exercices qui peuvent renforcer cette habileté cognitive sont toujours utiles. Voici une liste de 18 activités à faire avec son enfant pour stimuler sa coordination oculo-manuelle et travailler sa motricité fine.

main

15 activités à faire avec son enfant pour perfectionner son habileté visuo-manuelle

L’enfance est l’âge des découvertes et des apprentissages. Certaines leçons et expériences se font en solitaire, mais d’autres peuvent être réalisées avec des proches, grâce à des jeux ou des activités communes. Dans ces moments de partage, le petit va imiter son aîné puis comprendre les gestes réalisés ainsi que leur utilité. Nombreux sont notamment les moyens d’entraîner la coordination œil-main des bébés !
Cette compétence cognitive se développe dès les premiers mois. S’il est possible de la perfectionner tout au long de sa vie, puis de la maintenir à un niveau permettant l’autonomie, c’est durant l’enfance qu’elle s’améliore le plus fortement. Voici quelques exemples d’activités à faire avec votre enfant pour stimuler sa capacité à adapter ses gestes à son environnement.

1. Attraper des balles ou ballons : le jeu parfait pour travailler la coordination œil-main

Quoi de plus efficace pour stimuler l’habileté visuo-manuelle que de suivre du regard un ballon et de chercher à l’attraper ? Cette activité, très simple à mettre en place, s’adapte très bien à tous les âges : il existe des balles molles qui facilitent la préhension, la vitesse d’envoi peut être plus ou moins forte… Les parents peuvent faire varier le jeu : renvoyer ou non le ballon, proposer de n’attraper que les balles d’une certaine couleur, donner une direction au projectile pour forcer le tout-petit à anticiper sa trajectoire, faire rouler le ballon au sol ou l’envoyer en l’air…

2. Puzzles et encastrements, bons pour la coordination oculo-manuelle

Vers 2-3 ans, les boîtes à encastrer et les premiers puzzles vont attirer l’enfant. Ces activités font appel à l’observation des formes, à l’analyse d’un dessin et à la motricité, qui sont nécessaires pour mettre chaque pièce à sa place. L’observation de ses parents par le bébé lui permettra de constater le calme, la précision et la réflexion indispensables pour mener cette tâche à bien.

3. Pâte à modeler, pâte à sel : malaxer et créer pour améliorer la coordination visuo-manuelle

Les mains, elles aussi, envoient de nombreuses données au cerveau. Température, textures… Notre toucher est également la source de beaucoup d’informations sur notre environnement ! C’est pour cela que toutes les activités de modelage seront très utiles aux l’enfants. La pâte à modeler peut contenir des graines de pavot ou des fleurs de lavande pour qu’ils puissent sentir la granulosité. La pâte à sel peut être plus ou moins molle pour faire varier sa consistance.
En grandissant, l’enfant voudra certainement modeler des objets, une fleur, un chat, ou même une bille parfaitement ronde. Il aura besoin de coordonner ses gestes pour répondre à son envie.

4. Les bulles de savon pour stimuler la coordination œil-main

Les bébés sont captivés par les bulles de savon ! Leurs mouvements au gré des courants d’air, leur vitesse de chute lente, leurs couleurs qui changent…Naturellement, ils ont envie de les attraper ! Il leur faut alors savamment coordonner leurs gestes à ce qu’ils voient pour s’adapter à l’imprévisibilité de leurs cibles.  

5. Cuisiner pour favoriser la coordination œil-main

Cuisiner est une activité qui met tous les sens en ébullition : on entend mijoter, on sent les fruits, on tâte les légumes, on goûte les assaisonnements et on admire les couleurs de chaque produit. Dès qu’il tient assis dans sa chaise haute, Bébé peut participer aux ateliers cuisine. Un fond d’eau, un peu de farine, une pincée de sel et pourquoi pas un bout de fraise dans son plateau lui apporteront de quoi faire ses premières mixtures. Sans en avoir l’air, c’est la coordination œil-main qui va être sollicitée. Par exemple pour déplacer une framboise sans l’écraser, pour tenter de la mettre à la bouche, pour étaler l’eau sur le plateau, pour mélanger farine, sel et eau… Petit à petit, l’enfant pourra participer plus activement, à son rythme et en fonction de ses envies. Il pourra verser le lait dans la farine en faisant attention de ne pas éclabousser, mélanger la pâte à crêpes ou encore peser certains ingrédients.

6. Faire des coloriages : un bon exercice pour la coordination œil-main

Dès qu’un bambin s’amuse avec des crayons de couleurs ou des feutres, sa coordination oculo-manuelle est à l’œuvre ! Colorier permet aux enfants de contrôler leurs gestes, de diriger leur main et d’observer le résultat concret de leurs actions. Des cahiers de coloriage existent pour chaque âge. Même pour les adultes ! C’est une activité parfaite pour entretenir l’acuité visuelle et la motricité fine.

7. La pêche pour perfectionner la coordination œil-main

Une partie de pêche en pleine nature demande aux enfants de mobiliser toutes leurs compétences visuo-cognitives. En effet, ils doivent appréhender des informations visuelles comme le déplacement des cibles, viser avec un objet intermédiaire (la canne à pêche) pour atteindre leur cible, puis réussir à adapter leur geste pour attraper et ramener leur proie ! 

La pêche aux canards de fête foraine ou des jeux de sociétés tels que le classique Piranha Panic se substituent très bien à une authentique partie de pêche au bord de l'eau ! 

8. Les jeux de construction, idéaux pour bâtir sa coordination œil-main

Bébé a une nouvelle passion : empiler ! Il empile les cubes, les peluches, les boîtes, tout ce qui lui passe sous la main est digne de faire partie de ses tours, à l’équilibre instable. Ces expériences sont riches en enseignement pour les tout-petits. Elles leur apprennent la notion d’équilibre, de poids, l’ajustement des gestes pour ne pas faire tomber leurs édifices. Tout cela participe à l’amélioration de sa coordination visuo-manuelle.

9. Le jardinage pour cultiver la coordination œil-main

Assez vite, le jeune enfant peut accompagner ses parents au jardin ! Le jardinage est une excellente source d’amélioration de la coordination oculo-manuelle. Un bébé peut aussi aider à rempoter des balconnières, assis dans sa chaise haute. Manipuler des fleurs ou de la terre, sèche ou mouillée, sont déjà des expériences riches en informations pour le tout-petit. En grandissant, il pourra transvaser l’eau d’un seau à un arrosoir, arroser les plantes sans en mettre à côté et sans les noyer, faire un bouquet en apprenant à ne pas couper trop court les tiges de fleurs, arracher une mauvaise herbe sans qu’elle ne glisse des mains, cueillir un fruit sans l’écraser…

10. La corde à sauter : une alliée pour la coordination œil-main

La corde à sauter demande énormément de maîtrise. La coordination oculo-manuelle est utilisée que l’on soit en train de sauter ou de faire tourner la corde pour un camarade.  Cette activité réclame de plus des efforts physiques relativement intenses. La corde à sauter est un sport bénéfique à plusieurs niveaux !

11. La boxe et les sports de combat pour une coordination œil-main au top

La boxe réclame beaucoup de « réflexes », tant pour éviter les coups que pour savoir quand les donner. Ces pseudo-réflexes sont en réalité des mécanismes qui sont appris et répétés mécaniquement. Ils participent à perfectionner la coordination entre le système visuel et les mains, certes, mais aussi entre les yeux et le corps en général ! L’œil doit très rapidement détecter le mouvement de l’adversaire pour contrer les coups, et il doit analyser le bon moment pour furtivement attaquer !

12. Tennis, badminton et baseball : taper la balle pour aguicher la coordination œil-main

Les jeux de raquette demandent une très bonne coordination œil-main et contribuent à l’améliorer. Il faut repérer la balle, analyser sa vitesse, et adapter ses gestes pour la réceptionner et la renvoyer. Plus la surface du tamis est petite, plus la dextérité nécessaire est grande ! Le peu de difficultés que présente le fait de « taper une balle », que ce soit dans un parc, sur la plage, ou dans un jardin, permet de proposer aisément cette activité aux enfants. Tout en passant un moment ludique qui contribue au développement de leurs compétences visuo-motrices.

13. Jongler pour parfaire la coordination œil-main

Un exercice amusant dans lequel parents et enfants ont généralement les mêmes aptitudes de départ : le jonglage ! Les enfants ont une plus grande facilité à mettre en place des mécanismes, du fait de la grande plasticité de leur cerveau. Ils apprennent donc plus rapidement à jongler que leurs aînés. Surpasser leurs parents et pouvoir faire un véritable show de cirque seront des stimulants parfaits pour travailler la coordination œil-main.

14. Les loisirs créatifs pour sublimer la coordination œil-main

Enfiler des perles, découper des objets, coller des images, peindre des poteries, réaliser des paniers en macramé, faire des bracelets brésiliens, des scoubidous… Toutes ces activités favorisent la coordination œil-main. Elles permettent d’améliorer la motricité fine et la créativité des enfants.

15. Les jeux-vidéo pour exceller en coordination œil-main

Les jeux vidéo se basent essentiellement sur la coordination œil-main. Les informations captées à l’écran par le joueur lui permettent d’actionner sa manette ou sa souris pour réussir des niveaux ou battre des adversaires. À consommer avec modération toutefois, pour limiter l’exposition à la lumière bleue et la sédentarité !

Outre la stimulation de la coordination oeil-main, les jeux-vidéo peuvent présenter de nombreux avantages pour la santé visuelle, à condition de ne pas en abuser. Ils peuvent, entre autres, améliorer la vision spatiale, la perception du mouvement ou encore l'analyse des formes. 

En savoir plus : 
L'esport et les jeux vidéo sont-ils bénéfiques pour les yeux ?

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -