top

L'esport et les jeux vidéo sont-ils bénéfiques pour les yeux ?

En quelques années, les jeux vidéo ont pris une place considérable dans le quotidien et les habitudes de millions de personnes. 73 % des Français ont, au moins une fois dans leur vie, joué à un jeu vidéo. Plus qu’un loisir, c’est devenu une activité compétitive, voire même professionnelle, pour de nombreux joueurs ! L’esport, qui est le nom donné à la pratique du jeu vidéo à niveau compétitif, est aujourd’hui une discipline reconnue et qui s’est institutionnalisée.
Un essor du jeu vidéo qui ne l’empêche toutefois pas d’avoir encore mauvaise presse auprès d’une bonne partie de la population, notamment des parents. Consoles et ordinateurs seraient dangereux pour la vie sociale, mauvais pour la santé… Sur ce dernier point en particulier, les préjugés sont encore tenaces et reposent bien souvent sur une méconnaissance de l’impact réel des jeux vidéo. Méconnaissance qui conduit à occulter les potentiels bienfaits d’une activité vidéoludique pour n’en retenir que les inconvénients. Car oui, s’il ne faut pas abuser des jeux vidéo, la science leur reconnaît également des vertus et des capacités à améliorer les performances de l’organisme des gamers. La vue de ces derniers serait notamment améliorée par les nombreuses heures passées devant un écran à cliquer ou à manipuler un joystick.

  1. Les performances visuelles améliorées chez les joueurs réguliers 
  2. Tetris, Fifa, Fortnite : ces jeux vidéo qui font progresser la vision
  3. Des jeux vidéo thérapeutiques
  4. Les jeux vidéo responsables de problèmes de vue ?
  5. Protéger les yeux quand on joue aux jeux vidéo : les lunettes gamers
main

Les effets positifs des jeux vidéo sur la vue

L’esport et les jeux vidéo sont deux domaines en évolution constante. Ils font l’objet de nombreuses interrogations et donc, de nombreuses études. Quel rapport entre les heures passées à éliminer les adversaires sur Apex et la densité de la vie sociale des joueurs ? Les champions de Call of Duty disposent-ils de capacités intellectuelles remarquables ? Les amateurs de Tetris ont-ils une logique plus poussée que la moyenne ?
Les effets des jeux vidéo sur le corps et son fonctionnement soulèvent également de nombreux questionnements. Les conséquences d’une passion pour les jeux virtuels sur le système visuel sont notamment observées avec attention. En effet, les jeux vidéo mobilisent intensément toute la sphère ophtalmique. Cette pratique est-elle bonne pour les yeux ? Si la vision sert les jeux vidéo, est-ce que ces derniers lui apportent quelque chose en contrepartie ?

Les performances visuelles améliorées chez les joueurs réguliers 

Depuis 2003, Daphné Bavelier travaille sur l’influence des jeux vidéo sur la vision. Avec son équipe de l’Université de Rochester aux États-Unis, elle a publié plusieurs études dans lesquelles elle analyse les performances visuelles de différents groupes de joueurs.
Les résultats de l’étude de 2003 démontraient que les joueurs réguliers avaient plus de facilité à repérer des objets, plus d’endurance visuelle et une meilleure vision spatiale et périphérique.
L’étude a été prolongée en 2007, pour mettre en relation les améliorations visuelles et la nature des jeux vidéo. Pour cela, Daphné Bavelier et son équipe ont testé un groupe sur un jeu d’action et un autre groupe sur un jeu de réflexion. Il est alors apparu que le groupe « jeu d’action » avait augmenté de 20 % ses compétences visuelles (dont 43 à 58 % de sensibilité aux contrastes en plus) après 50 h de jeu étalées sur 9 semaines. Cette progression des performances visuelles était encore attestée plusieurs mois après la fin de l’étude. Ce sont donc des progrès qui se maintiennent dans le temps.

À savoir

Plusieurs autres études mettent en exergue l’amélioration des aptitudes visuelles de joueurs grâce aux jeux vidéo :

  • L’étude du Beth Israel Medical Center à New York, publiée dans Archives of Surgery, portait sur 33 chirurgiens invités à jouer 3 heures par semaine. Leurs performances professionnelles ont nettement augmenté grâce à cela.
  • L’étude de l’université de McGill à Montréal, publiée dans le Current Biology, s’intéressait aux effets des jeux vidéo sur l’amblyopie, un trouble oculaire également connu sous le noms d’« œil paresseux ». En jouant à Tetris, des personnes atteintes d’amblyopie ont pu améliorer leur vision. Cette étude a conduit à la création d’application et de jeux vidéo spécifiques, destinés à soigner certains troubles oculaires.

Tetris, Fifa, Fortnite : ces jeux vidéo qui font progresser la vision

Les jeux vidéo mobilisent plusieurs fonctions visuelles. Entre autres la perception des couleurs, des contrastes et des mouvements. Un bon score ou une bonne performance passent par le fait de saisir rapidement les nombreuses informations qui s’affichent à l’écran. Cela force le regard à bouger en permanence pour capter les moindres détails et faire la mise au point dessus. Les muscles oculomoteurs sont donc intensément mobilisés et réalisent un véritable entraînement sportif !
Chaque catégorie de jeux virtuels implique l’utilisation et le travail d’une action particulière : les jeux de type « puzzle » comme Tetris ou Candy Crush utilisent l’analyse des formes ; la célèbre simulation de football Fifa sollicite énormément la perception du mouvement ; le « battle royal » Fortnite ou encore MarioKart font travailler la vision spatiale…

Des jeux vidéo thérapeutiques

Dig Rush est un jeu spécifiquement conçu pour remédier à l’amblyopie. Également appelé « œil paresseux », ce trouble est caractérisé par le fait que le cerveau ignore les images captées par l’un des globes oculaires. Pour rééduquer l’œil paresseux, on le force à travailler en occultant la vision de l’autre.
Dig Rush permet de faciliter et d’accentuer le processus ! Il se paramètre avec le médecin et permet de faire travailler les deux yeux pour contrer l’amblyopie.
Visionum, plateforme de rééducation orthoptique à distance, est également un bon exemple de l’utilisation du support vidéoludique dans le cadre du soin de la vision.
Enfin, Odysight est également un jeu à visée thérapeutique, utile en tant qu’outil de prévention, de test et de contrôle de la DLMA ou de la rétinopathie diabétique.

Les jeux vidéo responsables de problèmes de vue ?

Passer trop de temps devant les jeux vidéo peut entraîner des symptômes comme des rougeurs, des picotements et de la fatigue oculaire. Ces troubles ne viennent pas des jeux vidéo en eux-mêmes, mais plutôt du temps d’utilisation de l’écran ! Les mouvements et les mises au point engendrés par une partie n’abîment pas les yeux. La lumière bleue émise par la télévision ou le moniteur de l’ordinateur en revanche… Celle-ci a un impact négatif sur nos yeux et notre métabolisme en général. Par ailleurs, la concentration déployée en jouant aux jeux vidéo limite le nombre de clignements des paupières, action nécessaire au maintien de la bonne hydratation des globes oculaires. Une sensation d’irritation, de sécheresse ou d’échauffement peut alors apparaître. Comme elle surviendrait dans toute activité réclamant une vision constante cependant ! Comme la lecture par exemple. Les jeux vidéo n’ont pas l’apanage de ce type de troubles.

Jeu vidéo et vue de l’enfant

Si le jeu vidéo tend de plus en plus à se démocratiser auprès de toutes les catégories d’âges, il reste majoritairement pratiqué par les enfants et les adolescents. Cette activité constitue une source d’inquiétude pour de nombreux parents, notamment en ce qui concerne la santé visuelle des plus jeunes.

Les jeux vidéo sont-ils dangereux pour la vue et les yeux des enfants ?

La vue des enfants et des ados est plus fragile que celle des adultes. Durant la croissance, les yeux sont encore en plein développement. Aussi, ils sont plus sensibles et plus facilement sujets aux troubles de la vue que peut générer un excès de temps passé devant les jeux vidéo. À savoir : sécheresse oculaire, fatigue visuelle et perturbation du sommeil. Pour limiter ces effets néfastes, veillez à limiter le temps de jeu quotidien de votre enfant et assurez-vous qu’il fasse fréquemment des pauses durant ses sessions.

De même que les enfants peuvent pâtir du temps passé à jouer au même titre que les adultes, ils sont également susceptibles de tirer les mêmes bénéfices que leurs aînés d’une activité vidéoludique fréquente ! Jouer régulièrement peut ainsi stimuler et faire progresser leur vision. 

Les jeux vidéo responsables de la myopie des enfants ?

L’occident traverse actuellement une crise qui est qualifiée de véritable « épidémie de myopie » tant le trouble visuel se répand à grande échelle au sein de la population, notamment parmi les plus jeunes. Un enfant sur cinq serait myope.
Si aucune corrélation n’a pour l’heure formellement été établie de manière scientifique, nombreux sont les experts qui estiment que l’utilisation toujours plus importante des écrans serait la cause de ce « myopie boom ».  En effet, démultiplication des cas de myopie et omniprésence des écrans dans le quotidien des individus sont concomitantes.
Or, pour de nombreux enfants et adolescents, l’excès de temps passé devant un ordinateur ou un smartphone s’explique par une appétence prononcée pour les jeux vidéo.
Attention toutefois à ne pas faire de raccourci abusif. L’ensemble de ces constats ne suffit pas à faire du jeu vidéo la source principale de la myopie infantile. Plus que le jeu en lui-même, c’est le fait de solliciter intensément et en continu la vision de près qui serait nocif pour la vue. Ainsi, jouer à la console ou au PC n’est pas fondamentalement plus dangereux pour les yeux que le fait de lire par exemple.

Protéger les yeux quand on joue aux jeux vidéo : les lunettes gamer

Que cela soit dans le cadre d‘un loisir ou en compétition, une bonne vue et un confort oculaire optimal sont indispensables pour performer en esport ! Les yeux doivent donc particulièrement être protégés quand on joue aux jeux vidéo. Toute une catégorie d’accessoires optiques existe pour aider les joueurs à préserver et améliorer leur vision : écrans à juxtaposer à celui de l’ordinateur, applications pour moduler l’éclairage des écrans, « lumières de jeux » pour réduire la fatigue visuelle. Vous pouvez également vous procurer des lunettes anti-lumière bleue et de lunettes de repos. L’opticien est le mieux placé pour vous présenter ce genre de produits. Il pourra même les adapter à votre vue.

Conseil

Premier précepte à respecter lorsque l’on est un joueur assidu : ne pas négliger de faire des pauses ! Les muscles oculaires ont besoin de répit. La règle des 3 « 20 » reste efficace : toutes les 20 minutes, faites une pause de 20 secondes en regardant des objets placés au moins à 20 pieds (6 mètres) de vous.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -