top

La myopie est un trouble de la vision que se caractérise par l’incapacité de voir net au loin. Tout savoir sur la myopie, les symptômes, les causes, les solutions.

La myopie

La myopie est un problème de vue très fréquent qui se caractérise par une vision de loin floue et nette de près. Environ 30% de la population occidentale en serait atteinte selon le 2nd rapport 2019 de la SFO. Il y a de fortes chances pour que vous ou un de vos proches soit myope. Voici un dossier avec tout ce qu’il faut savoir sur la myopie, ses causes, ses symptômes et surtout comment la corriger à tout âge.

main

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie, c’est quoi ?

La myopie se manifeste par l’incapacité à voir net de loin. Le myope a une vision de près nette. La vision de loin, elle, est floue à cause d’un oeil trop « long », qui entraîne la projection des images en avant de la rétine. Elle se corrige avec des lunettes ou des lentilles, parfois avec une chirurgie réfractive.

Le saviez-vous?

Le terme myopie vient d’un mot de grec ancien qui signifie « courte vue ».

Description de la myopie

  • À quel âge apparaît la myopie ?

Certaines myopies sont congénitales et nécessitent d’être dépistées et compensées très précocement. Mais dans la grande majorité des cas, la myopie apparait entre enfance et adolescence. Dans certains cas, on peut voir apparaitre des myopies au cours de la vie, notamment, lorsqu’une cataracte nucléaire se développe (opacification du noyau du cristallin).

Repérer la myopie chez un enfant

Un signe que votre enfant est peut-être myope : les enfants myopes ont tendance à lire de près, à se pencher sur leurs livres ou leurs cahiers et à plisser leurs yeux.

  • Peut-on être myope et presbyte

Oui. La presbytie touche aussi les myopes, à partir de 40 ans.

  • La myopie peut-elle se stabiliser ?

Oui. La myopie se stabilise généralement à l’adolescence, à l’entrée dans l’âge adulte. Toutefois, lorsque la myopie continue à évoluer rapidement après l’adolescence et qu’elle dépasse 6 dioptres, elle nécessite un suivi régulier par un médecin ophtalmologiste. En effet, l’œil myope, plus long que la moyenne, peut connaître une fragilisation de sa structure et parfois des myopies pathologiques apparaissent. Ces myopies, appelées « pathologiques », « malignes » ou « dégénératives », sont associées à une dégénérescence de la rétine, et plus précisément de la choroïde, l’une des couches de la paroi du globe oculaire.

Comment reconnaître si je suis myope ?

Les symptômes suivants peuvent être le signe d’une myopie :

  1. Vous voyez bien les détails de près mais au loin, à distance, les détails ne sont pas nets : c’est flou
  2. Vous avez tendance à plisser des yeux pour voir de loin
  3. Vous rapprochez les livres, les écrans, les documents que vous lisez de vos yeux
  4. Vous avez tendance à avoir mal à la tête, notamment en fin de journée

Aller plus loin : Comment savoir si l'on est myope ?

La distance à laquelle la vision devient floue peut varier d’un individu à l’autre, selon son degré de myopie. Selon son degré d’évolutivité évalué en dioptrie (l’unité permettant de mesurer la distance focale d’un système optique), on parlera de myopie faible, moyenne ou forte.

à lire : Mesurer la myopie, une question de dioptries

La myopie peut très bien être associée à d’autres troubles visuels, tels que la presbytie (vision trouble de près, survenant généralement à partir de 40 ans) ou encore l’astigmatisme.

Que se passe-t-il dans l’oeil myope ?

Le mécanisme d’un oeil sain permet à la lumière de traverser la cornée, d’entrer par la pupille au centre de l’iris, de passer par le cristallin et le corps vitré pour enfin atteindre la rétine. Le nerf optique transmet ensuite l’image au cerveau. La vision est nette lorsque l’image se forme sur la rétine. Dans le cas de la myopie, l’oeil est trop long, ce qui entraîne la projection des images en avant de la rétine. La vision de loin est alors floue.
Le “punctum remotum” (c’est à dire le point le plus éloigné que l’œil est capable de percevoir net) n’est plus situé à l’infini mais à une distance finie plus ou moins proche de l’oeil. Plus la myopie est importante, plus le « ponctum rémotum » tend à se rapprocher de l’œil, et plus le sujet doit approcher les objets pour les percevoir nettement. D’autre part, plus un œil est fortement myope, plus il sera fragile et nécessitera un suivi régulier en ophtalmologie.


Les principales causes de la myopie

Pourquoi est-on myope ? Est-ce inévitable ? Le devient-on ?  Il existe deux facteurs principaux pouvant engendrer une myopie :

  • Myopie, le facteur héréditaire

Pour un enfant dont les deux parents sont myopes, on estime le risque d’être myope à 50%. Cependant, il n’a pas encore été identifié de gêne unique pouvant entraîner ce problème de vue. 

  • Myopie, le facteur environnemental

La deuxième cause principale de myopie est l’environnement. Autrement dit, ce que l’on fait peut provoquer la myopie. L’absence de lumière, le fait de se rapprocher constamment des écrans, de sa feuille lorsque nous écrivons, est à la fois un signe indicateur d’une potentielle myopie, mais également un facteur aggravant.

à SAVOIR

Les femmes plus myopes que les hommes

Les femmes sont deux fois plus nombreuses à être myope que les hommes !

Les différentes formes de myopie

Plusieurs catégories de myopie existent. Son dépistage précis permet une meilleure prise en charge auprès de votre opticien Expert en Santé Visuelle ou de votre médecin spécialiste de la vue.

  • La myopie simple

C’est le type de myopie le plus fréquent. L’oeil du patient présentant cette forme de myopie est trop long. Cela entraîne une convergence des rayons en avant du plan rétinien. Cette catégorie de myopie est souvent dépistée tôt, dès l’enfance, et évolue peu une fois arrivée à l’âge adulte.

  • La myopie nocturne

Elle est uniquement provoquée par une diminution de la lumière environnante.
Cette myopie nocturne explique la raison pour laquelle certaines personnes qui n’ont pas d’amétropie le jour, ont néanmoins besoin de lunettes pour conduire la nuit.

La myopie nocturne

  • La myopie dégénérative

Il s’agit d’une forme de myopie tout à fait particulière, appartenant à la fois aux troubles de la réfraction et aux pathologies oculaires.
C’est une myopie due à une dégénérescence d’une couche constitutive de la rétine appelée choroïde. Elle nécessite un suivi très régulier en ophtalmologie. D’un point de vue réfractif, elle se caractérise par une myopie forte (généralement supérieure à 8 dioptries), qui tend à augmenter rapidement pendant l’adolescence et dont l’évolution persiste à l’âge adulte.
Généralement, l’acuité visuelle est plafonnée et n’est pas compensée malgré une correction optimale par des lunettes. La myopie persiste faiblement et la vision reste floue.

  • La pseudo-myopie

Il s’agit d’une myopie due à un spasme accommodatif. C’est-à-dire que la myopie n’est pas dû à un œil plus long mais à l’effort musculaire d’accommodation. Cet effort d’accommodation est généralement induit par un travail long et stressant réalisé de près, pendant un long moment, sans respecter les règles de l’ergonomie visuelle.
C’est par exemple ce que l’on pourrait observer chez un jeune consommateur passionné de jeux vidéo, qui resterait pendant de longues heures devant son écran informatique la nuit, dans le noir et sans réaliser de pauses visuelles. Dans ce cas, l’accommodation mise en jeu pour réaliser la mise au point pendant longtemps sur son écran ne se relâche pas, mimant les signes d’une myopie.
Cette pseudo-myopie persiste plus ou moins longtemps après l’arrêt de l’effort d’accomodation soutenu.

  • La myopie spastique

Cette forme de myopie est temporaire, elle survient à cause de spasmes qui bloquent parfois pendant plusieurs heures le phénomène d’accomodation.

Comment corriger la myopie ?

Si je suis myope que puis-je faire ? Une myopie mal corrigée peut-elle s’aggraver? Faut-il me faire suivre régulièrement ? Quel matériel acheter ?

Les deux manières de corriger la myopie

Selon sa forme, la myopie peut être corrigée avec pour objectif de faire converger les rayons lumineux qui entrent dans l’œil vers la rétine avec :

  • des verres correcteurs : ce sont des verres de lunettes concaves dont les bords sont souvent épais
  • des lentilles de contact : également efficaces contre la myopie avec l’avantage d’offrir un champ visuel plus naturel

Les deux manières de guérir la myopie

  • l’opération de la myopie : il s’agit de la chirurgie oculaire, dite réfractive, généralement réalisée au laser
  • l’orthokératologie qui sous un nom complexe est une technique simple : porter pendant la nuit des lentilles rigides pour rendre à votre oeil une forme lui permettant de voir net

Pour en savoir plus : Guérir de la myopie  

Si vous êtes myope, nous vous recommandons de réaliser un test de vue et de vous faire suivre dans la durée. Un examen visuel complet auprès de votre opticien Expert en Santé Visuelle ou de votre ophtalmologiste, réalisé le plus rapidement possible dès les premiers signes de baisse d’acuité visuelle, garantit une prise en charge efficace.

Un professionnel de santé visuelle proche de chez vous sera en mesure d’établir un diagnostic précis. Il pourra vous conseiller et trouver les solutions les mieux adaptées à votre cas.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -