top

Le devis d’opticien est désormais obligatoire avant de recevoir sa paire de lunettes correctrices. Mais ce devis peut être difficile à comprendre. Tout savoir sur le devis d’opticien.

Comprendre un devis d’opticien

Depuis janvier 2020, les opticiens doivent obligatoirement fournir un devis optique gratuit et normalisé à leurs clients avant de leur fournir une paire de lunettes correctrices. Cette nouvelle formalité a pour objectif de permettre au client une lecture plus simple et un choix éclairé de l’équipement optique répondant à sa prescription médicale. Comprendre un devis optique, c’est pouvoir choisir le meilleur opticien en termes de rapport qualité/prix et déterminer quel est le moins cher des opticiens. Voici les éléments à prendre en compte pour tout savoir sur le devis d’opticien.

main

Déchiffrer un devis optique

Permettre à un plus grand nombre d’assurés l’obtention d’une correction optique adaptée à leur prescription médicale gratuitement, sans reste à charge : voici l’un des buts de la réforme « 100 % Santé » optique.

Depuis le début de l’année 2020, les opticiens ont dû adopter un format de devis standardisé et normalisé à remettre systématiquement à leurs clients avant de valider une commande d’équipement optique.

Ces devis offrent :

  • une lecture facile, avec une description des produits et de leurs prix avant et après remboursement
  • une comparaison aisée des prix des équipements optiques et des services optionnels proposés par les opticiens
  • une protection des informations médicales comme la puissance de correction des verres.

Les 5 parties du devis d’opticien 

Ce devis optique se présente obligatoirement en plusieurs parties distinctes :

  • les informations relatives à l’opticien, au devis, à l’assuré et à son ordonnance
  • Une offre d’équipement appartenant à la catégorie « 100 % Santé »
  • Une seconde offre, libre et en dehors du cadre du « 100 % Santé »
  • les garanties obligatoires et optionnelles
  • le prix des équipements, prestations et options choisis, avant et après prise en charge de la sécurité sociale, de la mutuelle ou du tiers-payant.

à savoir

Les informations obligatoires du devis d’opticien

Dans ce document obligatoire, l’opticien est tenu d’indiquer :

  • les informations relatives à son activité

  • vos informations personnelles

  • la date d’émission du devis et sa durée de validité

  • la date d’émission de l’ordonnance et sa nature

Durée de validité du devis de lunettes correctrices

Les prix indiqués dans un devis de lunettes de vue ne sont garantis que pour une certaine durée. Il est donc très important de connaître cette durée de validité. Elle ne peut pas être inférieure à deux mois et court à compter de la date de signature du document. Tant que vous ne l’avez pas signé, vous pouvez vous rétracter. 

Un devis différent dans le cas du renouvellement d’une paire de lunettes ?  

Quand peut-on remplacer son équipement optique ? Dans certains cas, un changement de lunettes est nécessaire avant le renouvellement de vos droits à une prise en charge, qui intervient deux ans après l’émission de votre ordonnance. En cas de changement de votre vue, vous avez besoin d’une autre correction visuelle.

La forme du devis est la même pour la prescription initiale, le renouvellement ou le potentiel renouvellement anticipé. Seule la date d’émission de l’ordonnance permet alors de déterminer s’il s’agit d’une primo-prescription ou d’un renouvellement. C’est à partir de cette information fournie par le devis de lunettes que la caisse d’assurance santé, puis votre mutuelle, pourront étudier vos droits à un éventuel remboursement. Sauf nouvelle ordonnance ophtalmologique due à une évolution de votre vue, il n’est donc pas possible d’obtenir un remboursement avant les deux ans prévus. 

Pensez à envoyer votre devis d’opticien à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) pour connaître le remboursement auquel vous avez droit. 

Des lunettes gratuites proposées dans le devis optique ?

Chaque devis d’opticien doit obligatoirement présenter deux offres, dont l’une composée des équipements appartenant à la catégorie « 100 % Santé », aussi appelée « classe A ». Si vous optez pour des lunettes dont les verres et la monture sont issus de cette gamme, alors même si elles ne sont pas réellement gratuites, elles sont intégralement remboursées. 
Libre à chacun de mélanger une monture de la catégorie « 100 % Santé » et des verres optiques de l’autre catégorie, ou inversement ! 
Quoi qu’il en soit, les tarifs de chaque option sont affichés sur le devis, avant et après remboursement de la sécurité sociale. Si votre opticien connaît votre mutuelle et ses taux de remboursement, il peut inscrire sur le devis votre reste à charge (RAC) final. 

Différence entre les verres de la classe A et de la classe B

Le remboursement des produits issus de la catégorie A et ceux issus du panier B est différent. Les verres de la classe A ont des prix plafonnés et laissent un RAC 0. La classe B regroupe tous les équipements optiques dont le prix est libre et sur lequel la CPAM pratique un remboursement très limité. Les verres de la classe A ont des traitements obligatoires : ils sont traités anti-reflet, anti-rayure et amincis. Aucun traitement ne peut être modifié ou adapté.

Les garanties présentes sur le devis de lunettes correctrices 

Les équipements de la gamme « 100 % Santé » bénéficient de garanties mentionnées dans le devis normalisé. Les montures RAC 0 sont garanties 2 ans, qu’elles soient associées à des verres du panier A ou du panier B. Elles peuvent être changées une fois durant ces 2 années de garantie, en cas de casse.
Les verres progressifs de la gamme « 100 % Santé » ont une garantie d’adaptation de 3 mois : dans le cas où l’usage de ces verres ne conviendrait pas, l’opticien peut les changer dans les 3 mois qui suivent leur livraison. 

Le saviez-vous ?

Votre opticien peut vous proposer des garanties et services complémentaires, en option, qui doivent être mentionnés dans cette 3e partie du devis optique.

Le devis d’optique pour trouver des lunettes au meilleur rapport qualité prix

Malgré la possibilité de mixer les équipements du panier « 100 % Santé » et ceux de la catégorie B, certaines options deviennent difficilement accessibles pour les budgets moyens :

  • certains traitements de verre sont à définir en fonction du mode de vie de chacun et ne peuvent pas être ajoutés ni retirés aux verres de la catégorie « 100 % Santé »
  • l’épaisseur des verres peut avoir un effet de loupe appréciable pour certains profils visuels
  • l’épaisseur d’un verre varie en fonction de la monture et le fait qu’il soit aminci n’est pas forcément adapté à toutes les montures

L’adaptation d’une correction visuelle à son futur bénéficiaire rentre difficilement dans le format actuel des devis normalisés. Le panel de subtilités offert par l’expertise des opticiens permet un confort visuel personnalisé. Or ces options d’individualisation de la correction optique sont peu remboursées par la sécurité sociale depuis la réforme « 100 % Santé ».

Soyez donc vigilants quant à vos besoins et aux taux de prise en charge pour choisir auprès de votre opticien les offres qui respecteront aussi bien votre vue que votre budget.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -