top

Les lunettes ont été inventés il y a des centaines d’années et non cessés d’évoluer avec le temps. Découvrez toute l’histoire des lunettes, de leur création à aujourd’hui.

L’histoire des lunettes et des histoires de lunettes

Au fil du temps, les Hommes ont découvert des propriétés optiques leur apportant un meilleur confort visuel. Des premières observations permettant le grossissement jusqu’à la réalité augmentée, voici l’histoire des lunettes et des histoires des lunettes.

main

Quand sont apparues les lunettes ?

Qui a été l’inventeur des lunettes ? Quand sont-elles apparues  ? On ne le sait pas avec certitude, en effet, il n’y a pas un seul inventeur ni un seul lieu de découverte à proprement parler.

Il est fait mention de verres grossissants en Chine dès le Xe siècle. Aristote dans son Problemata mentionne la presbytie et la myopie. Mais on trouve les premières découvertes en matière d’optique dans les textes de Sénèque, philosophe grec du 1er siècle. Il avait constaté qu’un objet perçu à travers de l’eau paraît plus grand. C’est à la suite de la découverte de ce phénomène que les moines durant le moyen-âge ont utilisé des pierres de lecture afin de contrer les symptômes de la presbytie. Il s’agissait alors simplement de poser une pierre semi-précieuse (le verre contenant encore trop d’imperfections) pour agrandir les caractères à lire. Mais de ces heures de lecture aux travaux d’enluminure, un moine anglais du 13eme siècle, Roger Bacon va penser à utiliser deux « pierres de lecture », une devant chaque oeil, encerclées de bois et reliées par un clou. Le concept des lunettes, alors appelées bésicles, ou lunettes clouantes, était né.

Les foyers de développement de lunettes

L’Italie et les verres ophtalmiques

Très vite, un physicien florentin, Armati, va travailler sur les verres et la fonction de grossissement qu’ils peuvent apporter. De là, l’industrie de la lunetterie va prendre son essor en Italie. Les verres pour myopie naissent à Florence dans les années 1440. C’est aussi au 15eme siècle que le « clou » va disparaitre pour laisser place à des branches reliant les deux verres et permettant de les tenir sur le visage. La qualité du verre de Murano permet d’apporter une qualité supérieure aux verres utilisés pour la correction visuelle.

à savoir

La France et les montures

C’est au 18eme siècle, dans un atelier d’horloger du Jura, à Morez, que les montures vont s’alléger et devenir plus confortables. En effet, profitant de la finesse du métal nécessaire à l’horlogerie, Monsieur Caseaux va supprimer l’usage du bois pour offrir des montures en métal, plus légères et plus ergonomiques. C'est pour cette raison que le musée français de la Lunette se trouve à Morez. Par la suite, le lunetier parisien Thormin va penser à des branches couvrant les tempes, permettant de maintenir les lunettes sans pincer le nez. Viendront ensuite les branches qui se posent sur les oreilles. Le premier verre progressif pour corriger la presbytie, Varilux, a été crée en France par Bernard Laitenaz dans les années 1960.

L’Angleterre et l’optique

Toujours au 18eme siècle, l’anglais Ayscough va mettre au point les premières lunettes à verres teintés.

Les lunettes au XXe siècle : place à la créativité

Tout au long du XXe siècle, depuis les années 1930 au cours desquelles elles sont devenues accessoire de mode, en passant par l’apparition de grandes marques dans les années 50, des nouvelles formes et nouvelles matières dans les années 60, les lunettes n’ont cessé de se renouveler. Les montures également ont vu leur style évoluer fortement : très épaisses dans les années 70, colorées et plastifiées dans les années 80, très fines dans les années 90…

Les grands couturiers et les grandes marques ont donné leurs lettres de noblesse et une grande visibilité aux lunettes désormais présentées dans des « collections ». Pour en savoir plus consulter les dossiers :

Les marques de lunettes

Mode et tendances

Des Histoires de lunettes

Les recherches et avancées constantes en matière d’optique n’ont pas toujours réussi à rendre séduisantes les lunettes auprès de ceux qui doivent en porter. Des oeuvres ont été créées pour palier à ce manque d’engouement.

Des livres pour faire aimer les lunettes aux enfants

Les livres peuvent être de précieux alliés pour aider les plus jeunes à accepter voire à apprécier le fait de porter leurs lunettes. En voici une brève sélection :

  • « Je veux porter des lunettes » de Charlotte Moundlic et Véronique Deiss (illustratrice), ed. Albin Michel, 2011
  • « Lou chérie ne veut pas de lunettes » de Lenia Major et Jennifer Trican (illustratrice), ed.Tournez la page, 2011
  • « Mes lunettes de rêve», d’Alan Mets, ed.L’école des loisirs, 2009
  • « BIGLOUCHE » de Myrha et Alyssa Verbizh, ed. L’école des loisirs, 2006

Un court-métrage sur les lunettes

En 2010, un court-métrage, appelé "cul de bouteille" est sorti, remportant de nombreux prix au cours des festivals.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -