top

Opérer l’hypermétropie

L’hypermétropie est un trouble de la réfraction caractérisé par le fait que l’œil est en permanence en train de faire des efforts d’accommodation. La cause de ce défaut visuel est liée à l’anatomie de l’œil. Soit trop court, soit doté d’une cornée trop plate ou d’un cristallin déficient, le globe oculaire ne reçoit pas les ondes lumineuses sur le centre de la rétine comme il le devrait et les images, de près comme de loin, sont floues. La puissance de correction des yeux permet à ce défaut d’être compensé durant l’enfance et l’adolescence, durant lesquelles seules des migraines peuvent trahir une hypermétropie. Toutefois, avec l’âge, l’accommodation devient de plus en plus difficile. C’est souvent vers 35-40 ans que le diagnostic d’une hypermétropie tombe et que le port de corrections visuelles devient indispensable. Le vieillissement du cristallin augmente les difficultés à voir convenablement, ajoutant bien souvent une presbytie à l’hypermétropie préexistante. Il existe une alternative aux corrections visuelles, qui permet de guérir l’hypermétropie : l’opération chirurgicale !

  1. Les contre-indications à une opération de l'hypermétropie
  2. L’opération de l’hypermétropie : techniques et déroulement
  3. Le déroulement d’une chirurgie de l’hypermétropie
  4. Les tarifs d’une chirurgie réfractive
main

La chirurgie des yeux hypermétropes

Les chirurgies réfractives permettent de corriger de façon durable tous les troubles accommodatifs. Chaque problème de réfraction possède plusieurs traitements opératoires au laser. Le protocole est adapté en fonction de l’intensité du trouble et de son association éventuelle à une autre pathologie. Dans le cadre de l’hypermétropie, le principe de la chirurgie est de corriger le relief insuffisant de la cornée ou de poser un implant à la place du cristallin déficient.

À quel âge peut-on bénéficier d’une chirurgie réfractive ?

Les opérations corrigeant les troubles de l’accommodation ne s’adressent qu’aux personnes majeures. Si vous n’avez pas au moins 18 ans, impossible de vous faire opérer pour corriger votre hypermétropie. Il est en plus demandé que le défaut visuel soit stable et n’évolue plus depuis au moins un an. Une intervention trop précoce risquerait de donner un résultat qui ne serait plus adapté une fois le trouble arrivé « à maturité ».

Mieux vaut privilégier une opération simultanée de l'hypermétropie et de la presbytie

Selon l’âge du patient, l’état de son cristallin et le degré de son hypermétropie, il peut être conseillé d’attendre l’arrivée de la presbytie pour subir une intervention chirurgicale qui traitera les deux troubles simultanément et évitera le port ultérieur de lunettes correctrices.

Les contre-indications à une opération de l’hypermétropie

Toute chirurgie réfractive ne peut être envisagée qu’avec l’accord l’ophtalmologue qui sera en charge de l’opération. C’est lui seul qui, à la lecture du dossier médical et des examens prescrits, décidera de l’« opérabilité » de l’hypermétropie et de la technique à suivre.

Néanmoins, avant même l’avis du médecin, voici quelques freins qui pourraient rendre non-éligible un candidat à l’opération de l’hypermétropie :

  • l’âge (moins de 18 ans)
  • une grossesse
  • une maladie auto-immune
  • une prise de corticoïdes ou d’immunodépresseurs
  • une pathologie oculaire telle qu’un glaucome ou kératocône
  • une cornée trop fine
  • une tendance à la sécheresse oculaire.

L’opération de l’hypermétropie : techniques et déroulement

Pour corriger l’hypermétropie, les chirurgiens disposent de 3 méthodes distinctes : la méthode PKR, la méthode Lasik et la méthode de l’implant de substitution, toutes réalisées grâce à l’utilisation d’un laser.

Implant, PKR, Lasik : les 3 techniques opératoires pour soigner les hypermétropes

  • L’ablation du cristallin et l’implantation d’un cristallin artificiel. Les hypermétropies les plus fortes et celles associées à une défaillance du cristallin sont généralement traitées grâce à un implant.
  • Le modelage de la cornée par Lasik ou presby-lasik concerne les personnes ayant une cornée fine, ou présentant un autre trouble de la réfraction, notamment une presbytie. Un premier laser, le Femto-seconde, permet de soulever l’épithélium afin de permettre au laser Excimer de créer une courbure de la cornée en creusant autour de son centre.
  • Le modelage de la cornée par PKR s’adresse aux personnes atteintes d’une hypermétropie « faible à moyennes» et qui sont dotéesd’une cornée suffisamment épaisse. La méthode PKR consiste à retirer une partie de l’épithélium pour venir creuser à l’aide d’un laser Excimer, autour du centre de la cornée et lui donner uneforme bombée.

Qu'est-ce que l'épithélium ?

De manière générale, un épithélium est un tissu organique constitué de plusieurs couches de cellules qui recouvre la surface du corps ou qui tapisse l'intérieur des organes creux. 
L'épithélium de l'œil , lui, constitue la couche la plus superficielle de la cornée. 

Le déroulement d’une chirurgie de l’hypermétropie

Les opérations des yeux ne prennent que quelques heures, mais elles demandent un minimum de préparation. Avant le passage au bloc, il est nécessaire :

  • d’organiser son retour à domicile, car la conduite est déconseillée après l’opération
  • de se procurer les traitements post-opératoires
  • de ne plus porter de lentilles ni de maquillage les jours précédant l’intervention

Ce sont des chirurgies ambulatoires qui se déroulent sous anesthésie locale. L’intervention en elle-même dure 15 à 20 minutes par œil pour les méthodes PKR ou Lasik et environ 30 minutes par œil pour l’ablation et le remplacement d’un cristallin. L’opération est généralement bilatérale (elle concerne les deux yeux en même temps).

L’intervention contre l’hypermétropie est-elle douloureuse ?

La chirurgie des yeux hypermétropes n’est pas douloureuse puisqu’elle est pratiquée sous anesthésie locale. Toutefois, les suites opératoires peuvent se révéler plus ou moins douloureuses selon la technique opératoire utilisée. La méthode Lasik est la moins douloureuse, mais elle ne peut pas s’appliquer à tous les cas d’hypermétropie.

Les tarifs d’une chirurgie réfractive

Le coût d’une chirurgie réfractive, quel que soit le défaut à traiter, est sensiblement identique : environ 2 500 € pour une opération des deux yeux. Ce prix varie en fonction du chirurgien et du matériel dont il dispose.

L’opération de l'hypermétropie est-elle remboursée ?

La sécurité sociale ne prend pas en charge les frais liés aux chirurgie réfractive. Elles sont classées dans les opérations de confort et ne bénéficient donc d’aucun remboursement. Certaines mutuelles peuvent toutefois participer aux frais d’hospitalisation.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -