top

La migraine ophtalmique

La migraine ophtalmique est un type particulier de mal de tête. Il est difficile de déterminer ses origines, à cause des troubles visuels qu’elle provoque. Près de 12 millions de Français sont sujets aux migraines, pourtant les origines de ces céphalées handicapantes ne sont toujours pas clairement établies. Faisons le point sur ce que sont les migraines ophtalmiques.

  1. Symptômes, causes et traitements des migraines avec troubles visuels
  2. La migraine avec aura visuelle : c’est quoi ? 
  3. Qu'est-ce qui déclenche une migraine ophtalmique ? 
  4. Que faire pour guérir la migraine ophtalmique ? 
main

Symptômes, causes et traitements des migraines avec troubles visuels

La migraine est une céphalée, ou mal de tête, caractérisée par sa localisation au niveau des tempes, des sourcils ou « dans l’œil ». La douleur semble s’intensifier et se calmer, prenant la forme de pulsations. On parle de douleur pulsatile. Les douleurs sont plus importantes en cas d’efforts ou de forte luminosité. Elles peuvent provoquer nausées et vomissements.

La durée des migraines varie de quelques heures à plusieurs jours. Elles peuvent survenir un ou deux fois par an, comme plusieurs fois par mois. La répétition des crises de migraine est liée à son origine.

Malgré son nom, la migraine ophtalmique n’a pas de source oculaire ni visuelle. Les douleurs et symptômes d’une migraine sont les conséquences de constrictions et de dilatations successives de certains vaisseaux cérébraux. En d’autres termes, les veines et artères de la tête se dilatent et se resserrent, privant de sang, d’oxygène et de nutriments les organes à proximité.

La migraine avec aura visuelle : c’est quoi ?

20 % des migraines sont précédées d’auras. Une aura, en médecine, est un signe annonciateur. Elles sont généralement subjectives et sensitives : picotements dans les doigts, fourmillements dans les jambes, troubles du langage, points lumineux dans le champ visuel…Chez les enfants, l’aura d’une migraine peut être auditive. 

Quand on parle de migraine ophtalmique, il s’agit donc de céphalées dont les signes annonciateurs se manifestent visuellement. L’aura visuelle peut consister en un zigzag dans les yeux, une tâche dans le champ de vision, des scotomes lumineux (points ou mouches scintillantes)… Jusqu’à voir des images à l’envers !

L’aura peut survenir quelques minutes à plusieurs heures avant le début de la migraine et peut se poursuivre pendant le mal de tête. La migraine est alors accompagnée de troubles visuels.

Qu'est-ce qui déclenche une migraine ophtalmique ?

Les migraines se retrouvent généralement chez plusieurs membres d’une même famille. Un facteur génétique serait donc à considérer dans la prévalence de la migraine. Toutefois, de nombreux facteurs peuvent déclencher une migraine :

  • des troubles hépatiques ou intestinaux, quand le foie ou les intestins sont en souffrance soit des suites d’un régime non adapté, trop riche ou trop pauvre, soit à cause d’une pathologie ou d’un traitement
  • des aliments tels que le chocolat, le vin blanc, la charcuterie, l’exhausteur de goût E621 (glutamate de sodium)…
  • la Covid-19
  • une exposition sensorielle trop intense : lumières, odeurs ou bruits
  • le tabagisme actif ou passif
  • de fortes variations de pression atmosphérique
  • des changements hormonaux (liés à des thérapies ou aux menstruations)
  • certains tumeurs, notamment cérébrales
  • des causes psychologiques, comme le stress, l’anxiété, mais aussi la colère
  • des troubles du sommeil

Maux de tête et lunettes : comment savoir si le mal vient des yeux ?

Bien que la douleur puisse se ressentir « derrière les yeux », les origines d’une migraine ophtalmique sont rarement oculaires. L’aura ophtalmique perdure que l’on garde ou non ses lunettes, que l’on ferme ou non les yeux (sensation de vertige ou tâches lumineuses…), mais elle n'est pas la cause de la migraine. 
Mais les maux de tête, qui ne sont pas tous des migraines ! Et un mal de tête peut tout à fait venir d’une fatigue visuelle, d’une hypermétropie mal corrigée, d’un strabisme ou d’un trouble visuel.

Que faire pour guérir la migraine ophtalmique ?

Une migraine, c’est cette impression que la tête est dans un étau qui se resserre et qu’elle est martelée à droite ou à gauche par d’intenses douleurs. La seule chose qui importe lors d’une crise est de soulager rapidement ce mal de crâne.
En 30 secondes chrono, en quelques minutes ou en plusieurs mois, quels sont les traitements efficaces contre la migraine ophtalmique ?
En fonction des symptômes, qui varient d’une personne à l’autre, un médecin pourra établir un diagnostic et prescrire à moyen ou à long terme un traitement de fond anti-migraine. Il est le seul à juger de la pertinence d’examens médicaux plus poussés comme une IRM, pour rechercher des tumeurs ou des lésions cérébrales. Une consultation médicale est donc à prévoir en cas de migraines avec ou sans aura. Des antalgiques à base d’ibuprofène ou de triptans peuvent être ponctuellement utilisés.

Remèdes naturels pour faire passer rapidement des céphalées

  • Certains aliments sont à éviter quand on est migraineux, comme le café. En effet, il contient de la caféine, excitant qui conduit à des problèmes vasculaires, et auquel le cerveau s’habitue. Il est pourtant conseillé d’en consommer lorsque la migraine arrive. Son pouvoir vasoconstricteur permet de resserrer les vaisseaux alors qu’ils sont trop dilatés.
  • L’huile essentielle de menthe poivrée est souvent préconisée en cas de maux de tête, et donc de migraine. À inhaler, à appliquer sur les tempes ou à ingérer sur un morceau de sucre, elle calme aussi les nausées qui peuvent découler de fortes céphalées.
  • L’application d’un gant froid sur le front permet aussi de resserrer les artérioles au niveau de la tête et donc de diminuer la douleur d’une migraine.
  • S’isoler loin de toute source de lumière et de bruit aide aussi à faire passer plus vite une migraine.

Lunettes de soleil et lunettes anti-migraine pour éviter les maux de tête à répétition

Partant du constat que la lumière est un facteur environnemental déclenchant les migraines, certains chercheurs étudient quelles ondes du spectre lumineux pourraient être en cause. Profitant de ces débuts de recherche, des lunettes anti-migraine ont été mises sur le marché, avec la promesse de réduire la fréquence des céphalées. Les lunettes de soleil sont aussi un accessoire préventif auquel les personnes migraineuses ont souvent recours pour éviter une répétition trop fréquente des crises.

Voir aussi : 

Les céphalées en grappe : des maux de tête qui impactent le système oculaire

Doit-on porter ses corrections visuelles lors d’une migraine ophtalmique ?

Si lors d’une migraine, la possibilité de se réfugier dans le noir n’est pas faisable et que la vue doit être sollicitée, alors le port de corrections visuelles est nécessaire. Ajouter la fatigue visuelle et ses symptômes à une migraine en cours ne peut qu’aggraver la situation.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -