top

Lors d’un test de vue, l’ophtalmologue ou l’opticien va utiliser beaucoup de machines différentes. Découvrez tous ces appareils et leurs fonctionnalités

Les appareils fondamentaux d’un examen visuel

Une certaine appréhension accompagne souvent un contrôle de la vue. À quoi servent toutes ces machines qui défilent devant nos yeux ? Voici les outils de mesure ophtalmiques les plus courants :

main

Quels sont les principaux instruments utilisés lors d’un test de vue? 

Que ce soit un opticien, un orthoptiste ou un ophtalmologue, tous les professionnels de la vue utilisent des instruments de haute précision pour faire passer un examen visuel. Lesquels ? Que permettent-il de mesurer ?

Les 5 instruments incontournable pour vérifier les yeux sont :

  1. L’ophtalmoscope, pour voir à l’intérieur de l’œil
  2. La lampe à fente, une vue 3D de la structure de l’œil
  3. L’autoréfractomètre et le phoroptère, pour déceler et corriger les troubles de la réfraction
  4. Le périmètre de Goldman, pour évaluer le champ visuel
  5. Le tonomètre, pour contrôler la tension de l’oeil

L’ophtalmoscope, pour voir dans l’oeil

C’est certainement le premier appareil que vous allez rencontrer lors d’un contrôle visuel. Inventé au 19e siècle, l’ophtalmoscope direct est un petit outil à main projetant un faisceau lumineux, plus ou moins concentré, dans l’oeil pour en observer ses composants : cornée, cristallin, corps vitré, rétine, nerf optique, et système vasculaire ophtalmique. Une variante, l’ophtalmoscope indirect, permet de libérer les mains du professionnel de santé visuelle en fixant la source lumineuse de l’ophtalmoscope au niveau de son front grâce à une sorte de casque.

La lampe à fente, pour observer l’œil en 3D

La lampe à fente est composée d’une lampe, dont la puissance et la trajectoire sont ajustables, et d’un microscope binoculaire. Ce dispositif permet au professionnel de santé visuelle d’observer en profondeur et en trois dimensions la structure de l’oeil et ses tissus (comme les paupières, mais aussi la conjonctive). La patient place son menton et son front sur les supports prévus pendant que le professionnel effectue son examen d’un oeil à l’autre.

L’autoréfractomètre et le phoroptère, pour déceler et corriger les troubles de la réfraction

Le réfractomètre automatique, ou auto-réfractomètre, est une machine qui permet de tester la réfraction de la lumière du système visuel du patient. Le professionnel de santé visuelle réalise une série de trois tests sur chaque oeil afin de déceler d’éventuels défauts de la réfraction mais aussi pour calculer l’indice de correction nécessaire et la courbure de la cornée dans le but d’adapter des lentilles de contact si besoin.

Le professionnel de santé utilise ensuite un phoroptère ou réfracteur pour réaliser un test de vue avec des verres correcteurs d’indices différents. Cet outil, caractéristique des examens visuels, est composé des verres optiques de toutes les puissances existantes qui forment une sorte de machine à engrenages. Des réfracteurs automatiques existent aujourd’hui, simulant toutes les corrections possibles de façon informatisée.

Le périmètre de Goldmann, pour évaluer le champ visuel

Facilement identifiable, le périmètre de Goldmann ressemble à une grande parabole. Votre professionnel de santé visuelle utilise cette machine pour évaluer l’étendue de votre champ visuel. Elle est composée d’un support sur lequel poser le menton face à un écran blanc, parfois sphérique, à travers lequel des points de lumière apparaissent et se déplacent.

Le tonomètre, pour contrôler la tension de l’oeil

Dans un oeil « normotendu », c’est-à-dire avec une tension normale, la cornée s’aplatit suite à un contact puis retrouve sa courbure dans un temps différent qu’un oeil ayant une tension trop faible ou trop élevée. Une tension oculaire anormale est, par exemple, un symptôme du glaucome.

Le tonomètre opère en deux temps :

  1. Il crée un « contact » avec la cornée, la plupart du temps en envoyant un jet d’air
  2. Il mesure le temps de réaction de la cornée

À la suite de ces examens, votre professionnel en santé visuelle peut être amené à approfondir certaines mesures. Certains tests réclament une anesthésie locale, d’autres un matériel de pointe… Quoiqu’il en soit, opticiens, orthoptistes et ophtalmologues sont à votre service pour assurer un contrôle régulier de votre vue et mettre tout en oeuvre pour vous apporter un maximum de confort visuel.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens

+ Aa -