top

L’usage excessif des écrans provoque des troubles de la vision comme le syndrome de déficience numérique. Mais les écrans ont aussi un impact sur nos muscles et notre squelette. Focus sur les conséquences des écrans sur notre corps.

Les conséquences d’un usage excessif des écrans sur le corps

L’utilisation excessive des écrans et l’exposition intense à la lumière bleue qui en résulte peuvent engendrer de nombreux effets néfastes pour votre santé visuelle. Mais pas seulement. Vos muscles et votre squelette sont eux aussi susceptibles d’être impactés par une consommation abusive d’ordinateurs ou de smartphones. Focus sur les troubles musculo-squelettiques inhérents au Syndrome de Déficience Numérique, la pathologie conséquente à une surconsommation d’écran.

main

Trop d’écran : quel impact sur notre posture ?

La lumière bleue n’est pas le seul élément à pouvoir causer du tort à notre organisme et notre corps en cas de temps d’écran excessif. En effet, la posture que nous adoptons pendant l’utilisation d’un smartphone ou d’un ordinateur peut entraîner des troubles musculo-squelettiques (TMS). Ces symptômes posturaux prennent la forme de douleurs et de tensions dans les zones du corps sollicitées de manière « anormale ».

Quelles sont les conséquences d’un usage excessif des écrans ? Quels sont les troubles musculo-squelettiques causés par les écrans ? Comment l’utilisation d’un smartphone impacte-t-elle notre posture ? Quels risques l’usage d’un ordinateur fait-il courir à nos muscles et à notre squelette ? Comment limiter les conséquences néfastes de l’utilisation des écrans sur notre corps ?

Les troubles musculo-squelettiques causés par une surconsommation d’écran

L’usage d’un outil numérique tel qu’un ordinateur ou un téléphone portable induit une posture qui n’est pas naturelle pour notre corps. S’ensuivent parfois des phénomènes inflammatoires au niveau des cervicales, des épaules, du cou et des mains.

Les symptômes liés à l’utilisation d’un smartphone 

Pour s’adapter au format et à la position d’un écran, notre corps adopte une gestuelle contraignante et non-naturelle. Et ce, parfois pendant des heures pour les individus travaillant sur un écran. Le maintien de cette posture demande de nombreux efforts à nos muscles, qui accumulent ainsi de la tension et finissent par devenir douloureux.

L’omniprésence des écrans dans nos vies, que ce soit au travail, à la maison ou pendant nos loisirs, met ainsi notre cou, notre dos, notre nuque et nos mains à rude épreuve. Regarder un smartphone implique de baisser la tête et de l’incliner vers le bas. Nuque et cervicales supportent alors le poids de notre tête, ce qui augmente la pression sur le dos et les épaules et y déclenche des douleurs.

Le saviez-vous ?

Ce phénomène de douleurs dans les épaules et la nuque du fait de l’utilisation d’un smartphone est appelé « Text-neck » en anglais. « Text » fait référence au fait d’écrire sur l’écran tactile, tandis que neck signifie « nuque » !

Dos, épaules, mains : les douleurs provoquées par l’usage prolongé d’un ordinateur

Concernant les écrans d’ordinateur, c’est bien souvent leur position par rapport à nos yeux qui pose problème. C’est le regard qui dicte à notre corps sa position globale. En fonction de là où l’on regarde, nos muscles et notre squelette vont s’adapter et mettre en œuvre un mécanisme de compensation pour permettre à nos globes oculaires de visualiser ce qu’ils souhaitent. Or, bien souvent, les écrans d’ordinateur sont placés à hauteur de nos yeux. Pour ne pas perturber la posture normale du corps, ils devraient être mis légèrement en dessous. En effet, la position physiologique et naturelle de repos des yeux, celle qui entraîne le moins de contraintes pour l’ensemble du corps, est celle où l’on regarde droit devant nous, légèrement vers le bas.

Devoir relever la tête et le regard, même si ce n’est qu’un peu, oblige le corps à compenser. Un effort qui, prolongé, génère de la fatigue et de la tension dans le cou, la nuque et les épaules.

Dans le cas d’un ordinateur, l’usage de l’écran s’accompagne de plus de celui d’un clavier. Un outil très éprouvant pour nos mains et nos poignets qui doivent, eux aussi, s’activer en continu en adoptant une gestuelle pour laquelle ils ne sont naturellement pas faits.

Comment prévenir les troubles et les douleurs liés à l’utilisation des écrans ? 

Il n’est pas toujours évident de restreindre sa consommation d’outils numériques, surtout lorsque l’on exerce une profession nécessitant l’usage d’un smartphone ou d’un ordinateur. Il existe tout de même quelques moyens de prévenir les risques musculo-squelettiques liés à l’usage intensif d’un écran. Comment lutter contre le danger des écrans au travail ? Comment limiter les effets nocifs des ordinateurs et des smartphones sur notre corps et notre posture ?

Limiter les effets néfastes des écrans au travail 

Si vous travaillez sur un ordinateur, impossible d’y couper. Vous êtes nécessairement exposé aux risques du Syndrome de Déficience Numérique. Vous pouvez toutefois limiter ces derniers en adoptant une routine permettant à vos yeux comme à l’ensemble de votre corps de se reposer. Pendant votre journée de travail, il faut vous aménager des pauses. Éloignez-vous des écrans pour quelques minutes régulièrement. Levez-vous, faites quelques pas sans d’autre but que celui de faire reprendre à votre corps sa posture naturelle.

Il faut également aménager votre espace de travail de manière optimisée et prendre gare à la posture que vous adoptez lors de l’usage de votre ordinateur. Respectez une distance de 40 à 70 cm entre vos yeux et votre écran et faites-en sorte qu’il ne soit pas trop haut. Votre regard doit autant que possible respecter son orientation naturelle, à savoir légèrement vers le bas.

Lutter contre les risques posturaux engendrés par l’utilisation des smartphones

Pas de secret : pour limiter les impacts négatifs des téléphones portables, il faut en retreindre l’usage. Régulez votre utilisation des appareils mobiles non seulement dans le cadre professionnel, mais aussi durant vos pauses et sur votre temps libre.

Quelques bons réflexes posturaux sont également à adopter et vous aideront à limiter les tensions et les douleurs que peut causer un abus de technologie. Privilégiez une posture active lorsque vous êtes smartphone en main, en étant debout par exemple. Et tenez-le autant que possible à hauteur de votre visage, toujours dans le but de faire adopter à votre corps la position qui est la plus naturelle pour lui.

Quel que soit l’outil numérique concerné, l’idée est toujours la même : imposer le minimum de contraintes à votre corps, afin de le laisser avoir la posture la plus normale et reposante possible.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -