Top
main

Il existe différents traitements applicables sur vos verres. Anti-rayures, anti-reflets… nombreuses sont les possibilités pour adapter votre matériel optique à vos besoins et à vos envies. Parmi celles-ci, on retrouve également le traitement photochromique. Mais de quoi s’agit-il ? À quoi sert un verre photochromique ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce qu’un verre photochromique ?

Véritable innovation, le traitement photochromique peut transformer une paire de lunettes de vue en solaires, et ça, en seulement quelques secondes. Au départ très longs à se teinter, la technologie et ses avancées ont permis d’améliorer le fonctionnement des verres photochromiques et de faciliter encore plus le quotidien des porteurs.

La création des verres photochromiques

Les verres photochromiques minéraux (en verre) datent des années 60 ! Les verres organiques photochromiques (en plastique), quant à eux, débarquent sur le marché dans les années 80.

Un verre photochromique, comment ça fonctionne ?

Les verres photochromiques, aussi appelés "verres à teinte variable", font appel à une technologie fascinante reposant sur divers éléments chimiques, en réaction aux UVA et UVB. Dans le cas des verres organiques, c'est grâce à l’oxazine que le processus de teinte se met en marche. Cette molécule réagit aux UV en changeant de forme, se divisant en milieu lumineux et conférant ainsi cette teinte sombre caractéristique au verre. Une fois à l'abri des rayons UV, ses atomes se réunissent à nouveau, ramenant le verre à sa transparence d'origine.

Quant aux verres minéraux, l'obscurcissement en réaction aux rayons ultraviolets repose sur des molécules à base d'argent, telles que le bromure d'argent et le chlorure d'argent, qui forment un composé appelé "halogénure d'argent". Le mécanisme fonctionne sur le même principe que celui des verres organiques.

L'intensité de la teinte des verres photochromiques varie en fonction de l'indice UV, offrant ainsi différents niveaux d'opacité. Cette opacité dépend à la fois de l'intensité des rayons UV et de la qualité du verre utilisé. Chaque type de verre peut également avoir un temps d'activation variable. En règle générale, quelques secondes suffisent pour que le verre atteigne sa teinte maximale, mais il peut mettre un peu plus de temps à retrouver sa transparence une fois à l'abri des UV.

Quelles sont les couleurs possibles pour un traitement photochromique ?

Initialement, il existait deux teintes pour le traitement photochromique : marron ou gris. Cependant, on retrouve désormais de nombreuses teintes pour les verres à teinte variable. Par exemple, pour les verres Transitions™ Signature® Gen8™, il est possible de choisir entre 7 couleurs : brun, ambre, gris, bleu saphir, violet améthyste, vert émeraude ou graphite.

Combien coûte un traitement photochromique ?

Il n’est pas évident d’établir une fourchette de prix exacte pour un verre photochromique. En effet, son prix dépend du verrier qui le fabrique ainsi que de la correction du porteur. Selon ces caractéristiques, un opticien peut par la suite préciser un tarif. En moyenne, un verre photochromique coûte 50€. Pour une réponse précise, rendez-vous chez votre Opticien Par Conviction, qui pourra établir un devis adapté au type de verre que vous recherchez, selon votre acuité.

Les avantages et les inconvénients du verre photochromique

Un verre photochromique peut s’avérer utile dans bien des cas ! Il existe de nombreuses raisons qui font d’un verre photochromique un véritable plus au quotidien. Cependant, il existe tout de même des inconvénients au port de lunettes à verres photochromiques.

Les avantages d’un verre photochromique

  • Dans un premier temps, le traitement photochromique évite l’inconfort lié à la forte luminosité. Il permet de ne pas être ébloui et donc de réduire le stress visuel.
  • Ce traitement est idéal pour un métier en extérieur ou pour les sportifs, qui peuvent d’ailleurs opter pour une version sans correction.
  • Pas besoin d’acheter une paire de solaires : le traitement photochromique peut être ajouté sur toutes les lunettes de vue!
  • Il peut être porté par tous, quel que soit le trouble visuel. Que vous soyez hypermétrope, myope, presbyte ou astigmate, vous pouvez porter des lunettes à verres photochromiques !

Le verre photochromique polarisé, l’allié des sportifs !

Il permet de protéger davantage l’œil de l’éblouissement, grâce à sa technologie qui réfléchit la lumière du soleil. Il peut donc s’avérer utile lors d’une forte exposition aux UV, notamment lors d’activités sportives comme le cyclisme ou le ski.

La marque Julbo, spécialiste du matériel optique adapté au sport, propose le verre polarisant « Reactiv Photochromic », fabriqué à partir des dernières technologies. Le verre se teinte selon l’intensité des UV et change de catégorie de protection solaire. Il peut, selon les références, passer d’une catégorie 0 à une catégorie 3, ou d’une catégorie 2 à 4, etc.

Un point intéressant à noter est que le processus de teinte des verres photochromiques n'est pas limité par les caprices de la météo ! Même en présence de nuages, le verre réagit aux rayons UV et s'assombrit, offrant une protection continue. C'est une caractéristique vraiment pratique pour ceux qui veulent bénéficier des avantages des verres teintés, peu importe les conditions climatiques.

Les inconvénients d’un verre photochromique

  • Le traitement photochromique laisse une teinte résiduelle sur le verre : il ne sera jamais totalement transparent, bien que la technologie permette aujourd’hui de réduire considérablement cet effet.
  • Certaines fenêtres ne filtrent pas les rayons UV, le verre photochromique peut alors se teinter sans qu’on le souhaite.
  • Pour les enfants, le port de lunettes à verres photochromiques doit être limité. Le verre teinté pourrait compromettre le développement normal de l’œil, qui a besoin de lumière.

Attention en voiture !

Pour une paire de lunettes adaptée à la conduite, il est recommandé d’opter pour un matériel optique avec un traitement photochromique spécifique. En effet, le pare-brise du véhicule empêche généralement les rayons ultraviolets de le traverser. En conséquence, un verre photochromique classique a tendance à ne pas s’assombrir en voiture. Certains Opticiens Par Conviction sont experts en lunettes de conduite, n’hésitez pas à poser toutes vos questions à votre professionnel de la vue !

Où acheter des verres photochromiques ?

Assez répandus, les verres à teinte variable sont proposés par la plupart des verriers. Hoya avec sa gamme « Sensity », Zeiss avec « PhotoFusion », Essilor et BBGR avec les verres « Transitions™ » … Cependant, il est possible qu’un opticien ne propose pas ce type de produit dans son magasin. Pour cela, le mieux reste de lui poser la question.

Quelle est la durée de vie d’un verre photochromique ?

Bien entretenu, un traitement photochromique peut durer toute la vie ! Toutefois, comme pour des verres classiques, en cas de rayures ou de dommages, le remplacement s'impose.  Si la paire de lunettes est à votre vue, alors il est également nécessaire de changer vos verres lorsque votre correction optique n’est plus adaptée.

En résumé, les verres photochromiques offrent une solution polyvalente en matière d'optique. Leur capacité à s'adapter rapidement à la luminosité ambiante en fait une option pratique pour diverses situations. Maintenant que vous en savez plus sur les verres à teinte variable, vous pouvez foncer chez votre opticien pour une paire de lunettes 2 en 1, correctrice et solaire !

 

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -