top

Au quotidien la perception des couleurs est essentielle. C’est pour cela qu’il faut contrôler notre perception des couleurs à l’aide de plusieurs outils et de tests.

Tester la vision des couleurs

Lors d’un examen ophtalmologique, de nombreuses compétences visuelles sont testées, dont celle de la perception des couleurs. Ces tests permettent de diagnostiquer un éventuel daltonisme et d’en distinguer la forme. Comment la discrimination des couleurs est-elle évaluée lors d’un contrôle de la vue ? Quels tests pour reconnaître un daltonisme?

main

Les tests pour détecter un daltonisme

Examen de vue: contrôler la perception des couleurs

La perception des couleurs est nécessaire dans les activités quotidiennes, voire dans la pratique de certains métiers. Un examen précis de la vue permet de :

  • contrôler la vision des couleurs
  • évaluer la perception des nuances de couleurs
  • déceler une anomalie de discernement des couleurs comme le daltonisme

Les outils de contrôle de la discrimination des couleurs

Les professionnels de santé utilisent principalement l’un de ces différents tests pour contrôler la discrimination des couleurs :

  • les planches d’Ishihara
  • les tests de classement par nuances de couleur : test de Farnsworth 15 Hue, test de Farnsworth 15 Hue désaturé, aussi appelé test de Lanthony et test de Farnsworth-Munsell 100 Hue
  • l’anomaloscope de Nagel
  • le test de la Lanterne de Beyne

Les planches d’Ishihara : contrôler la vision des couleurs

Le test d’Ishihara regroupe 38 planches divisées en 4 catégories. Chaque catégorie permet d’aller plus loin dans le dépistage d’un trouble de la perception des couleurs et la détection de symptômes de daltonisme. Le but de l’exercice est de parvenir à déceler un chiffre au sein d’une mosaïque de pastilles de différentes couleurs. Au fur et à mesure de la lecture des planches, la couleur des pastilles est modifiée. Ce changement rend impossible la lecture des planches dans certains cas de troubles visuels. À l’inverse, certaines formes sont décelables uniquement par les sujets atteints d’un trouble de la perception des couleurs.

Les planches d’Ichihara sont des cercles de couleurs avec à l’intérieur un chiffre d’une différente couleur. Le but de ce test est de voir si nos yeux distinguent chaque chiffre dans ces mosaïques.   

Les tests de Lanthony et de Farnsworth : tester la perception des nuances de couleurs 

Pour contrôler la discrimination des couleurs, des exercices basés sur le classement de pions colorés en fonction de la nuance que chacun arbore peuvent également être utilisés.

Le professionnel de santé visuelle peut, au choix, recourir au test 15 Hue désaturé de Lanthony, au test 15 Hue de Farnsworth, ou encore à la variante de celui-ci, le test 100 Hue de Farsnworth.

Le saviez-vous ?

Hue est un terme anglais qui signifie « teinte ». Ces tests sont donc composés de 15 ou de 100 tons chromatiques à classer dans un ordre précis.

  • Les tests 15 Hue désaturé de Farnsworth et 15 Hue de Lanthony présentent 15 pions à ranger en ligne en fonction de leur teinte
  • Le test 100 Hue de Farnsworth était initialement composé de 100 pions. Ce nombre de pions est aujourd’hui réduit à 85. Le principe est de séparer ces pions en 4 rangs correspondant chacun à une couleur différente. Il faut ensuite placer ces pions, dans chaque rang, de la nuance la plus claire à la plus foncée, ou inversement

L’anomaloscope de Nagel : déceler la tritanomalie, une forme particulière de daltonisme 

L’anomaloscope de Nagel est une machine ressemblant à un microscope dans laquelle le patient voit une moitié de disque jaune. Grâce à un curseur, il doit ajuster les proportions de vert et de rouge de la seconde moitié de ce disque, de sorte à former une figure complète et d’un jaune uni. L’anomaloscope de Nagel sert donc à déceler une forme de daltonisme rare, la tritanomalie, qui empêche les personnes atteintes de différencier le rouge et le vert.

La lanterne de Beyne : un test controversé

Ce test consiste à identifier la couleur émise par une lanterne située à 5 m de distance. La lanterne s’éclaire pendant 1 seconde, soit en blanc, soit en jaune, soit en bleu, soit en vert, soit en rouge. Ce test est assez controversé. D’une part, car le blanc peut souvent paraître jaune et induire en erreur. D’autre part, car il ne précise pas le trouble de la discrimination des couleurs et de nombreuses personnes sans défaut de perception des couleurs ont échoué à ce test.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -