top

La cigarette électronique : un risque pour la vision ?

Initialement pensée pour aider à arrêter de fumer, l’e-cigarette est apparue en 2005. En 2017, l’ANSP (Agence Nationale de Santé Publique) estimait que l’utilisation de la vapoteuse avait aidé 700.000 Français à se sevrer de la nicotine. Toutefois, en 2019, l’OMS a déclaré la cigarette électronique comme étant nocive pour la santé, même si ce n’est pas dans les mêmes proportions que la cigarette, la pipe ou le cigare. Deux ans plus tard, elle a recommandé aux gouvernements de réglementer la vente des dispositifs de vapotage, notamment pour protéger les non-fumeurs.
Plus de 20 ans après son arrivée sur le marché, la « clope électronique » est devenue une nouvelle addiction qui, pour 40 % des vapoteurs, se superpose au tabagisme. L’aspect ludique de cette pratique n’est pas pour rien dans cette nouvelle habitude : appareils aux formes variées, multitude de parfums, possibilité de se fabriquer soi-même des e-liquides.... Mais en quoi ce geste est-il nocif pour la santé ? Quels risques représente-t-il pour notre vue ?

  1. L’impact de l’e-cigarette sur la santé visuelle
  2. Les dangers des e-liquides pour les yeux 
  3. En cas de projection d’e-liquides dans l’œil 
  4. Les éventuelles explosions de vapoteuses 
main

L’impact de l’e-cigarette sur la santé visuelle

La cigarette électronique est un dispositif d’inhalation d’un gaz produit par le réchauffement de liquides spéciaux appelés "e-liquides". Ces derniers sont conçus pour recréer une fumée imitant celle de la cigarette. Cette vapeur est parfois parfumée, et elle contient souvent de la nicotine. Les effets de la nicotine sur la santé sont connus : c’est un stimulant qui réduit la taille des vaisseaux sanguins et qui rend dépendant. Elle peut aussi rendre nauséeux et migraineux, provoquer des diarrhées, des insomnies et des malaises. La nicotine contenue dans les e-cigarettes a les mêmes effets que celle contenue dans le tabac. Les risques sont donc les mêmes, et augmentent en fonction de la concentration de nicotine inhalée. En revanche, l’absence de gaz de combustion et de goudron dans la vapoteuse réduit considérablement sa toxicité comparativement à la cigarette classique.
Une équipe de chercheurs américains, sous la direction de Tanisha Martheswaran de l’université d’Harvard, a décidé de se consacrer aux effets de l’e-cigarette sur les yeux. Ils ont analysé les habitudes de vapotage et les performances visuelles de plus d’un million de vapoteurs de 2016 à 2018. Cette étude, publiée dans le « Journal of Ophtalmology », pointe du doigt les ingrédients des e-liquides, qui seraient sources de sécheresse oculaire (en s’attaquant au film lipidique et lacrymal des yeux), d’augmentation des risques de troubles visuels et d’irritation de la cornée.

Les dangers des e-liquides pour les yeux

Les liquides nécessaires au vapotage sont essentiellement composés de 4 produits :

  • La nicotine : même si elle n’entre pas dans la composition de tous les e-liquides, elle provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins oculaires, une baisse de l’activité rétinienne, et des mouvements oculomoteurs involontaires, appelés nystagmus.
  • Le propylène glycol (PG) ou l’éthylène glyco : l’un ou l’autre est systématiquement présent dans les e-liquides ou « e-juices », car ils permettent de révéler la saveur des arômes. Ils sont toxiques tant pour les tissus cutanés que respiratoires ou oculaires.
  • La glycérine végétale : c’est grâce à sa présence que la vapeur des vaporettes ressemble à de la fumée de cigarette. Utilisée correctement, elle n’est pas toxique pour l’organisme. Cependant, en cas de surchauffe (< 250°), elle se dégrade en acroléine, qui est un composé toxique pour les cellules épithéliales (composant les tissus). L’acroléine présente dans la fumée peut alors provoquer des irritations et une sécheresse oculaire.
  • Les arômes : ils sont très nombreux et permettent une multitude d’expériences gustatives et olfactives quand on les vapote. Il existe même plusieurs arômes pour imiter le goût d’une cigarette. Certains produits composant les arômes sont nocifs pour la santé visuelle. Ils provoquent une oxydation de la couche lipidique des yeux, garante de la lubrification de l’œil. Parmi eux, le diacétyle a été interdit dans la composition des e-liquides français depuis la norme Afnor XP90-300. Il reste néanmoins présent dans des cartouches ou arômes importés. Lors de la réaction chimique conduisant à la production de vapeur, certains arômes se décomposent en aldéhydes. Les aldéhydes, en plus d’être polluants, sont très irritants pour les yeux.

Tous les produits contenus dans une cartouche de cigarette électronique se retrouvent dans la vapeur et peuvent ainsi entrer en contact avec les yeux. Mais ce n’est pas le seul contact à craindre…

En cas de projection d’e-liquide dans l’œil

Les e-liquides sont dangereux pour la santé notamment :

  • Lorsqu’ils sont mangés (souvent par des enfants, attirés par les goûts de bonbons ou de fruits et les couleurs des cartouches…). Rappelons que d’après l’OMS, la dose mortelle de nicotine est comprise entre 0,5 et 1 mg/kg. Pour un enfant, l’ingestion d’un flacon d’e-liquide contenant 24 mg de nicotine peut donc être mortelle.
  • Lorsqu’ils sont projetés dans les yeux. Les projections surviennent plus fréquemment auprès des vapoteurs qui font leurs propres e-liquides en DIY, en omettant le port de lunettes de protection. Ces accidents arrivent aussi lorsqu’il faut recharger la vaporette.

Afin d’éviter ces maladresses, des associations de consommateurs demandent des cartouches de e-liquides scellées, des vaporettes prêtes à l’emploi et à usage unique. Lorsqu’un e-liquide est en contact avec l’œil, il faut immédiatement le rincer à l’eau ou au liquide physiologique. Ne surtout pas frotter l’œil, et bien se laver les mains sur lesquelles du produit peut encore se trouver. Si les sensations de brûlure persistent après quelques heures, la consultation d’un médecin est conseillée. Et si l’e-liquide contient de la nicotine, un appel au centre anti-poison est nécessaire.

Les éventuelles explosions de vapoteuses

Un des derniers dangers potentiels de la cigarette électronique sur les yeux est le cas, rare, d’une explosion du dispositif. Les normes de fabrication sont donc à vérifier avant d’investir dans une vaporette. Même si son design est extraordinaire, son fonctionnement et son assemblage doivent répondre à des normes pour éviter une surchauffe et d’éventuelles explosions. La proximité d’une vaporette avec le visage expose particulièrement les yeux en cas d’accident ou d’émanation de fumées indésirables. Dans ce cadre, le vapoteur encourt des traumatismes oculaires.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -