top

Protéger ses yeux en hiver

Le froid, le vent, le gel ou encore la neige nous indiquent que l’hiver vient ! Avec eux, nous ressortons les bonnets pour protéger nos oreilles et notre tête, les écharpes pour protéger notre gorge et notre poitrail, et les gants pour protéger nos mains. Mais qu’en est-il de nos yeux ? Quelles protections adoptées pour le bien-être de nos yeux ? Nos globes oculaires souffrent-ils du froid ? Les yeux peuvent-ils geler ? Quels sont les facteurs qui peuvent les irriter en hiver ? On vous dit tout.

  1. Le froid et le vent : responsables de sécheresse oculaire
  2. La neige et les risques d'éblouissement
  3. Cocooning hivernal devant les écrans : surexposition à la lumière bleue
  4. Comment protéger ses yeux naturellement en hiver
  5. Le froid : bon ou mauvais pour les yeux ?
main

Comment prendre soin de sa vue pendant la saison hivernale ?

L’hiver, les températures baissent et les jours sont plus courts. Il peut y avoir de la neige, du gel, du vent… Instinctivement, nous nous habillons plus chaudement, nous mangeons des plats plus riches, nous allumons le chauffage. Rarement, cependant, nous réalisons l’impact des changements hivernaux sur nos yeux. Il est donc rare que nous les protégions durant cette période. Quels sont les éléments propres à l’hiver qui sont dangereux pour les yeux ?

Le froid et le vent : responsables de sécheresse oculaire

Les premiers facteurs hivernaux qui impactent nos yeux sont le froid et le vent. Non seulement ils provoquent une sécheresse oculaire quand nous restons en extérieur, mais ils exposent de plus nos yeux à de brutaux changements de températures dès que nous entrons dans un endroit chauffé. Souvent, pour combattre le froid, nous utilisons des chauffages d’appoint ou la ventilation des voitures. Ces systèmes, tout comme le vent, propulsent de l’air et assèchent nos yeux. Pour se prémunir de cette sécheresse oculaire, des gouttes ophtalmiques peuvent être instillées. Le port de lunettes, notamment équipées de protection latérales isole les yeux du froid et des courants d’air.

Les yeux peuvent-ils geler ?

Les yeux bénéficient d’un système de vascularisation intense qui leur permet de conserver une température constante. En cas d’exposition au froid, ou en cas d’hypothermie, l’organisme concentre son énergie à maintenir la température des organes vitaux et des yeux. Leur position les met dans une sorte d’écrin qui les met aussi à l’abri et les fait profiter de la chaleur et de la vascularisation du cerveau. Toutefois, les paupières et la cornée peuvent être brûlées par le froid. C’est pourquoi il est indispensable de protéger les yeux en cas de grands froids.

La neige et les risques d'éblouissement

En cas de neige, les risques pour nos yeux sont importants. En effet, la neige réverbère beaucoup les UV. Le moindre rayon de soleil est donc envoyé à nos yeux depuis le ciel et depuis le sol. La cécité des neiges peut survenir lorsque les yeux sont exposés à ce double rayonnement sans être protégés et que la cornée attrape un coup de soleil. Le port de lunettes de soleil, filtrant correctement les UV, est donc indispensable même si l’ensoleillement ne semble pas important.

L’autre danger de la neige est de recevoir dans nos yeux un flocon ou un objet contenu dans une boule-de-neige. Tout choc ou contact d’un corps étranger avec les yeux peut provoquer une irritation. Là encore, de bonnes lunettes de soleil munies de protection latérales protégeront efficacement les yeux.

Cocooning hivernal devant les écrans : surexposition à la lumière bleue

Enfin, l’une des caractéristiques de l’hiver qui atteint également nos yeux est le raccourcissement des jours. L’éclairage naturel, dont nos yeux ont besoin, se raréfie. Cela les rend plus sensibles, plus irritables. Paradoxalement, le froid et la nuit nous incitant à rester au chaud chez nous, nous utilisons davantage nos écrans, exposant ainsi davantage nos yeux à la lumière bleue. Le risque de syndrome de déficience numérique est alors augmenté. Le port de lunettes anti-lumière bleue est donc préconisé lors des longues soirées d’hiver !

Comment protéger ses yeux naturellement en hiver ?

Pour préparer ses yeux aux périodes les plus froides ou à la pratique de sports d’hiver, il existe des méthodes naturelles. La première est de favoriser les aliments garantissant un apport en oméga-3, zinc, sélénium, zéaxanthine et lutéine. Ces nutriments sont indispensables au bon fonctionnement oculaire et aident à renforcer la rétine et la cataracte.

En plus d’une alimentation équilibrée et couvrant les besoins oculaires, une bonne hydratation est primordiale. L’hiver est une saison où la déshydratation est importante. Le vent assèche les yeux, les températures négatives aussi. Mais souvent, on oublie que les chauffages, les feux de bois, les changements brutaux de températures ont aussi un impact sur nos yeux.

Enfin, certains massages, comme le palming, sont les bienvenus. Ils aident les yeux à retrouver une chaleur naturelle. Ils offrent une récupération rapide et un soulagement après avoir affronté le climat hivernal. Pour bien réaliser un palming sur les yeux, il faut poser quelques minutes la paume des mains le long de l’arcade oculaire, légèrement creusées, mais de façon hermétique pour ne laisser passer aucune lumière et préserver la chaleur.

Le froid : bon ou mauvais pour les yeux ?

Dans certains cas, le froid est un allié pour nos yeux ! Pourquoi mettre du froid sur les yeux ? Parce qu’il a un effet vasoconstricteur, ce qui veut dire qu’il fait se rétracter les vaisseaux. Cela permet de réduire les œdèmes et les inflammations oculaires. Le froid a également un léger effet anesthésiant qui aide à réduire les démangeaisons ou sensations d’irritation. Pour profiter de ces effets, il suffit de laisser posées quelques minutes des compresses d’eau froide sur les paupières. Attention à ne jamais appliquer de glace ou de glaçons directement sur la peau, cela pourrait provoquer des brûlures, notamment au niveau de la peau fine des paupières.

Trouver facilement un opticien près de chez soi

Les Opticiens par Conviction sont des opticiens engagés, d’authentiques professionnels indépendants qui se sont regroupés et qui défendent une éthique professionnelle sans concession, des valeurs communes et des expertises de santé visuelle pointues, dans le véritable intérêt de leurs clients indépendamment des modes, des pressions économiques ou externes.
Avec l'annuaire des opticiens, trouvez l'opticien le plus proche de chez vous.

Voir l'annuaire des opticiens
+ Aa -